La plateforme Maghribcom La plateforme Maghribcom

Afin de faciliter l'information relative à la mobilisation des compétences marocaines à l'étranger, le Ministère Chargé des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la Migration a mis en place une plateforme Web ciblant de façon prioritaire la communauté marocaine expatriée qualifiée. Il s'agit notamment de rassembler sur la même plateforme les informations relatives aux plans et programmes nationaux en œuvre au Maroc, aux opportunités d'affaires et d'investissements, au programme de mobilisation de compétences mis en œuvre par le MCMRE en partenariat avec les différents acteurs nationaux, les pays d'accueil et les réseaux de compétences.

Cette plateforme permet également l'accès facile aux guides pratiques et aux annuaires thématiques ou géographiques élaborés par le Ministère et ses partenaires. 

Actualités Actualités

Le 21ème Festival International du Cinéma Méditerranéen de Tétouan,

Le 21ème Festival International du Cinéma Méditerranéen de Tétouan,

La 21-ème édition du Festival International du Cinéma Méditerranéen de Tétouan se tiendra du 28 mars au 4 avril 2015, avec la participation de 16 pays du pourtour méditerranéen, ont annoncé les organisateurs. Ce rendez-vous méditerranéen du 7-ème art, organisé par la ville de Tétouan, offre l'occasion pour les pays participants de faire promouvoir leurs cinématographies et entrer en lice pour la Compétition officielle tous genres confondus (Longs et courts métrages de fiction et documentaires), ont-ils souligné dans un communiqué. En marge de la Compétition, les amoureux du cinéma auront rendez-vous avec des films inédits dans le cadre du programme "Panorama", et des films qui ont marqué l'histoire du cinéma méditerranéen, présentés dans le cadre du programme "Rétrospective". "Pour compléter ce bouquet agréable, public et festivaliers seront invités à savourer des œuvres inoubliables et à admirer les exploits d'artistes figures de proue du patrimoine cinématographique de la Mare nostrum", relève le communiqué, précisant qu'en guise de récompense, le Festival rendra des hommages mérités à "toutes ces femmes et à tous ces hommes, acteur(ce)s, réalisateur(trice)s et producteur(trices)s, à qui le cinéma Méditerranéen doit énormément". En plus des projections, qui auront lieu aux salles Avenida, Teatro Espanol, salles de l'Institut français et de la Maison de la Culture, en plus d'autres espaces de la région Tanger-Tétouan, le Festival a concocté pour son public un programme culturel riche et diversifié. Il comprend notamment un colloque sur le thème "Le Cinéma et les médias audiovisuels", une tables ronde sous la thématique du "Cinéma, Cité et environnement", organisée en partenariat avec le ministère de l'Habitat et de la Politique de la ville, et une autre sur "Le cinéma marocains et les défis de la production", initiée en partenariat avec la chambre marocaine des Producteurs. La direction du Festival invite les réalisateurs désirant de participer à cette édition d'inscrire sur le site du Festival (www.festivaltetouan.org) et d'envoyer leurs œuvres avant le 31 janvier 2015.

Le 21ème Festival International du Cinéma Méditerranéen de Tétouan,

Entreprenariat : Implantation au Maroc du programme "Jeunesse et Commerce"

Implantation au Maroc du programme "Jeunesse et Commerce"

Un accord portant sur l'implantation au Maroc du programme "Jeunesse et Commerce" pour soutenir l'indépendance économique des jeunes et la création d'emploi a été signé, aujourd'hui à Rabat, entre le ministère chargé du commerce extérieur et le Centre du Commerce international (ITC). Ce programme, qui sera exécuté par l'ITC, vise à soutenir les jeunes entrepreneurs dont les projets représentent un potentiel intéressant en proposant une immersion au sein d'un incubateur du commerce. Ce programme, qui sera mis en œuvre sur une période de 18 mois, sera financé notamment par le Centre du Commerce international avec la collaboration d'Institutions d'appui au commerce (IAC), d'organisations professionnelles et des acteurs sociétaux concernés au Maroc. Et dans le cadre de ce programme, les jeunes entrepreneurs marocains pourront bénéficier d'un dispositif leur permettant de développer un modèle viable d'entreprise au travers de conseils, de formations sur l'implantation des affaires, la formation d'un réseau de clients ainsi que sur l'entreprenariat, pouvant déboucher vers l'export et des conseils quant à l'accès au financement.

Implantation au Maroc du programme "Jeunesse et Commerce"

Le premier Forum international sur les renouveaux du Monde Arabe à Paris

Le premier Forum international sur les renouveaux du Monde Arabe

Paris - L'Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris accueillera, les 15 et 16 janvier, des responsables, penseurs et acteurs de plusieurs pays arabes, dont le Maroc, pour le premier Forum International sur les renouveaux du Monde Arabe. Le premier Forum international sur les renouveaux du Monde Arabe à Paris Ce forum, organisé par l'IMA et le Think Tank "Thinkers & Doers", a pour but d'engager la réflexion sur l'avenir de la région et échanger et mettre la lumière sur les initiatives des acteurs et personnalités qui s'engagent pour le renouveau du monde arabe contemporain. Cet événement prévoit des tables rondes et des ateliers de formats divers (conversations, sessions d'inspiration et sessions d'accélération de projets) autour de six thématiques clés, à savoir l'art et la culture, l'éducation, la voix des femmes, l'énergie, l'entrepreneuriat et l'urbanisme, indique un communiqué des organisateurs. Ce forum, qui doit s'ouvrir par une allocution du président français François Hollande, réunira des personnalités arabes de premier plan, dont des intellectuels, femmes et hommes d'action et initiateurs de projets originaux, a souligné le président de l'IMA, Jack Lang, dans un message à cette occasion. "C'est le monde arabe en transformation positive que nous voulons mettre à l'honneur", affirme M. Lang, notant qu'en ce moment de crise, "les réponses concrètes viennent des pays arabes qui parient sur le savoir, l'intelligence, l'innovation, la liberté et la création". Ce Forum international, premier du genre, sera celui de l'ouverture et de la tolérance, donnant la parole aux acteurs d'un monde arabe tourné vers l'avenir et la paix, a-t-il ajouté. Le programme de cet événement prévoit des sessions de réflexions notamment sur les moyens de favoriser la création d'entreprises et l'excellence éducative ainsi que sur l'avenir des énergies renouvelables dans le Monde arabe et le rôle des femmes dans les sociétés de la région.

Forum international sur les renouveaux du Monde Arabe

Startup Weekend Makers: Les inscriptions sont ouvertes

Startup Weekend Makers: Les inscriptions sont ouvertes

La micro-électronique sera le thème de la caravane qui fera escale à Fès, du 16 au 18 janvier courant. Après sept éditions réussies en 2014, rassemblant plus de 900 participants et en mobilisant plus de 80 mentors, à travers les villes de Khouribga ; Agadir ; Safi ; Rabat ; Youssoufia ; El Jadida et Casablanca, la caravane Startup Weekend reprend la route. Premier rendez-vous est donné du 16 au 18 janvier courant, à Fès avec la première édition de «Startup Weekend Fès Makers», organisée par Startup Maroc, MMC (MoroccoMicroelectronics Cluster), et la Cité de l'Innovation de Fès, en partenariat avec OCP entrepreneurship Network, HP CDG et CIH Bank. «S'articulant autour du thème de la «micro-électronique», cette édition est dédiée aux hommes et femmes passionné(e)s de Hardware et micro-électronique ; qui ont une idée de startup dans le domaine et qui ont un prototype à démontrer», souligne un communiqué des organisateurs. Durant les trois jours que dure la compétition, les participants (jeunes entrepreneurs et/ou porteurs d'idées entrepreneuriales) bénéficieront de 54 heures centrées sur l'action et l'innovation. Ils seront ainsi invités à créer des startups viables et seront amenés à collaborer avec des individus ayant les mêmes aspirations qu'eux, à l'extérieur de leurs cercles habituels, tout en étant coachés par des experts et des entrepreneurs reconnus.

Startup Weekend Makers: Les inscriptions sont ouvertes

Fondation Hassan II e-taqafa.ma : un centre culturel virtuel pour les MRE

Fondation Hassan II e-taqafa.ma : un centre culturel virtuel pour les MRE

Cette plateforme offre une programmation pluridisciplinaire qui inclut le patrimoine culturel, l'histoire, la préhistoire, la géographie, la musique, l'art pictural, le design, les contes… La Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l'Etranger célèbre la 101e Journée mondiale du migrant et du réfugié, en lançant un centre culturel virtuel marocain dédié aux MRE. Il s'agit de «e-taqafa.ma», espace numérique qui, à l'image d'un centre culturel réel, a pour objectif de mettre en exergue le Maroc à travers son patrimoine et ses richesses culturelles, mais aussi leur permettra d'avoir une vision sur la scène culturelle et artistique nationale et ses acteurs partout dans le monde au moyen d'un support pratique et facile d'accès. «La plateforme offre une programmation pluridisciplinaire qui inclut le patrimoine culturel, l'histoire, la préhistoire, la géographie, la musique, l'art pictural, le design, les contes… elle présentera régulièrement les nouvelles publications, les festivals, les biennales, les expositions et autres manifestations qui font l'actualité artistique et culturelle du Maroc», souligne-t-on auprès de la Fondation. Hormis cette mission, «e-taqafa» se veut un espace qui permet aux créateurs et autres acteurs culturels de s'exprimer et de communiquer autour de l'art, la littérature, le théâtre et le cinéma à travers des analyses, des chroniques, ainsi que des ateliers d'échange et de partage. En outre, le centre présentera aussi des portraits et des gros plans dans le cadre desquels des réalisations, des parcours et des expériences artistiques marquantes seront mis en valeur ; sans oublier une rubrique galerie virtuelle qui proposera, quant à elle, des expositions d'artistes MRE et servira de pont entre l'art et la culture au Maroc et l'apport des Marocains de l'extérieur.

un centre culturel virtuel pour les MRE

Ressources humaines L'AGEF organise son 20e colloque international

Ressources humaines L'AGEF organise son 20e colloque international

L'évènement réunira des représentants de l'Etat, chefs d'entreprises, experts internationaux, DRH, RRH, Cadres RH, Managers Opérationnels, leaders syndicaux, consultants et des universitaires. «Que faire pour que la logique de contestation et de conflit cède le pas à une logique de dialogue et de co-construction ?» ; «Quel rôle pour les différentes parties dans cette dynamique de transformation du paysage des relations sociales dont notre pays a tant besoin et que tous les acteurs économiques et sociaux ne cessent d'appeler de leurs vœux ?», c'est pour répondre à ces questions et bien d'autres, que l'AGEF organise son 20e colloque International les 24 et 25 avril prochain à Marrakech. En effet, l'Association nationale des gestionnaires et formateurs des ressources humaines (AGEF) réunit un panel d'acteurs, dont des représentants de l'Etat, des chefs d'entreprises, des experts internationaux, des DRH, RRH et Cadres RH, des managers opérationnels… autour de la thématique : «Pour un nouveau modèle de relations sociales : comment évoluer vers une logique de co-construction ?». Le but de cette rencontre est de formuler des recommandations «à même de contribuer à enclencher la dynamique de transformation du paysage des relations sociales dans notre pays, qui se situe au cœur de la problématique de compétitivité de l'entreprise marocaine et du climat des affaires», souligne-t-on auprès de l'AGEF. L'Association estime ainsi que les relations collectives demeurent, «dans l'écrasante majorité de nos entreprises», régies par le rapport de force, souvent déséquilibré, qui s'exerce entre les parties.

Ressources humaines L'AGEF organise son 20e colloque international

مغاربة العالم : انطلاق عملية التسجيل في اللوائح الانتخابية

مغاربة العالم : انطلاق عملية التسجيل في اللوائح الانتخابية

إن التسجيل في اللوائح الانتخابية العامة قد انطلق في 22 دجنبر 2014 و سيستمر إلى غاية 19 فبراير 2015. بإمكان المغاربة المقيمين بالخارج غير المسجلين في اللوائح الانتخابية العامة و المستوفين للشروط القانونية المطلوبة أن يتقدموا بطلبات تسجيلهم مباشرة لدى سفارات و قنصليات المملكة التابع لها محل إقامتهم، كما يمكن لجميع المواطنين تقديم طلبات تسجيلهم عبر الموقع الإلكتروني www.listeselectorales.ma

مغاربة العالم :التسجيل في اللوائح الانتخابية

MRE : Lancement des inscriptions électorales via les ambassades,les consulats et sites éléctroniques

Inscriptions des MRE aux listes électorales

Les inscriptions sur les listes électorales ont démarré lundi 22 décembre et se poursuivront jusqu'au 19 février 2015. Les marocains résidant à l'étranger non encore inscrits sur les listes électorales générales et répondant aux conditions légales requises, sont invités à présenter leurs demandes d'inscription directement auprès des ambassades et consulats du Royaume dont relève leur lieu de résidence. Il sera également possible à tous les citoyens de présenter leurs demandes d'inscription via le site électronique www.listeselectorales.ma

Inscriptions des MRE aux listes électorales

مكتب الصرف يتجه لتسهيل تصريح "مغاربة العالم العائدين" بالممتلكات

مكتب الصرف يتجه لتسهيل تصريح "مغاربة العالم العائدين" بالممتلكات

مكنت عملية "المساهمة الإبرائية" التي أطلقتها الحكومة، خلال السنة الماضية، من استرجاع 27.8 مليار درهم.. فيما أقدم مكتب الصرف، الذي أشرف على العملية، باقتراح تعديل لنص القانون الذي يهم التصريح بممتلكات مغاربة العالم الراغبين في العودة إلى المغرب بغرض الاستقرار، حيث أتى ذلك بناء على ما تبين للمكتب من وجود حالات لمغاربة حققوا الانتقال في الحين الذي لهم ممتلكات خارج المملكة يتخوفون من التصريح بها. مضمون مشروع القانون الجديد ينص على كون مهلة التصريح بالممتلكات، سواء كانت عقارات أو أموالا الجارية، ستكون محدّدة في سنة كاملة، بينما الأموال المودعة يمكن أن تبقى بالخارج دون إجبارية الإيداع بالأبناك المغربية، إذ يكفي التصريح بها لدى مكتب الصرف. كما يورد مشروع التشريع ذاته أن الراغبين في تحويل أموالهم نحو المغرب يمكنهم أن يحتفظوا بها عملة صعبة، دون الاضطرار إلى تحويلها صوب العملة الوطنيّة، ذلك لاعتبارها "أموالا تم تحصيلها في الخارج وصاحبها دفع ضرائب همّتها خارج البلاد". وضمن ما يعني الأملاك العقارية فقد نص مشروع القانون الجديد على أن المغاربة الذي قرروا الاستقرار بشكل نهائي في المغرب يمكنهم أن يصرحوا بممتلكاتهم العقارية، وبعد ذلك لهم حق التصرف فيها دون الحصول على أدنى موافقة من مكتب الصرف. مشروع القانون الذي أعده مكتب الصرف يروم نسخ قانون التصريح بالممتلكات المعمول به حاليا تجاه مغاربة العالم القافلين نحو الوطن بعد مسار اغتراب، ذلك أن التشريع الحالي يعود لسنة 1953، وينص على كون أي مغربي مقيم في الخارج وعاد من أجل الاستقرار في بلده عليه التصريح بكل ممتلكاته في أجل أقصاه ثلاثة أشهر.. كما أن ذات القانون يمنع على العائدين للاستقرار والمتملكين عقارات بالخارج أن يتصرفوا فيها إلا بعد أخذ موافقة صادرة عن مكتب الصرف.. أما بالنسبة للمتوفرين على أموال مكوّنة بالخارج فإن القانون الجاري به العمل حاليا، والذي يروم مكتب الصرف تعديله، يفرض عليهم إعادة توطينها بالمغرب مع تحويلها إلى الدرهم.

مكتب الصرف يتجه لتسهيل تصريح "مغاربة العالم العائدين" بالممتلكات

خبير نفسي: إشكالية الانتماء لدى المهاجرين المغاربة مُعقدة

خبير نفسي: إشكالية الانتماء لدى المهاجرين المغاربة مُعقدة

احتفلت الأجيال المهاجرة من أصل مغربي ببلجيكا، بمرور 50 سنة على انطلاق الهجرة المغربية إلى هذا البلد الأوروبي، حيث تم استقدام آلاف المغاربة إلى بلجيكا منتصف الستينيات من القرن الماضي، لسد الخصاص في اليد العاملة الذي كانت تعاني منه بلجيكا آنذاك. أجيال مهاجرة استقرت في هذا البلد الأوروبي، حيث كان حلم الآباء في "موسم الهجرة إلى الشمال" هو البحث عن فرص للعمل، وتسلق السلم الاجتماعي لضمان حياة أفضل، ما فتئ أن تطور مع مرور السنين إلى شعور مزدوج : شعور بالضياع، وشعور أيضا بالذنب. وإذا كان تحديد الهوية بالنسبة للمواطن الأصلي (autochtone) يأتي تلقائيا وعفويا، فإن تحديد الهوية والانتماء بالنسبة للمهاجر (allochtone)، يحتاج إلى الكثير من الدراسات والتساؤلات. ومع استمرار الجدل حول إشكالية الهوية والاندماج في النسيج الغربي، تنقسم الآراء بين من يرى أن الاندماج مسألة وقت، ومن يرى أن 50 سنة هي الحد الأقصى لاندماج المجتمعات المهاجرة داخل النسيج الجمعي الأوروبي، ومن قائل أن الأجيال التي ولدت وترعرعت في دول أوروبية لن تعاني من أزمة هوية. في هذا الحوار الذي نشر على موقع "mo.be مع رضوان بن إدريس، أخصائي ومعالج نفسي، والمشرف على فريق من المساعدين الاجتماعيين الذين يعملون مع المهاجرين، التابع لمركز الصحة النفسية ببروكسيل، نتلمس الإجابة على سؤال الهوية والانتماء، وإشكالية الماضي، ورهانات الحاضر، وتحديات المستقبل. كيف ترى العلاقة ما بين الأجيال المهاجرة والهجرة؟ شخصيا، وكأحد أبناء المهاجرين، ساعدت الكثير من الأجيال المهاجرة، وأومن أن عملية الهجرة لها تأثير كبير على الأجيال المتعاقبة، بالنسبة لبعض العائلات كان هناك تطور إيجابي، بالنسبة للبعض الآخر حدث تطور سلبي. وصلنا الآن إلى الجيل الخامس، واقعيا هي عملية بطيئة وتحتاج إلى كثير من الوقت وتتأثر بالتركيبة الأُسرية والثقافية، وأي تغيير في هاتين التركيبتين، التغيير في وضعية الأب، أو الأم، أو الأخ.. ينعكس سلبا أو إيجابا على المجتمعات المهاجرة. مثال على ذلك أغلب مجتمعات "الجنوب" هي مجتمعات ذكورية تمثل فيها سلطة الأب مساحة كبيرة داخل الأسرة، في بعض الحالات الإشكالية يمكن للابن أن يحتل هذه المكانة، وأن يحتفظ بالإرث الأبوي. كثير هي المنظمات التي أبدت استغرابها من هذه الوضعية، وعبرت عن قلقها إزاء وضعية ومكانة المرأة /الأم /البنت، من دون الاعتراف بمكانة وحقوق الرجل داخل التركيبة الأُسرية. ماذا تعني هذه التطورات، وكيف تؤثر على هوية الشباب المهاجر؟ المتغيرات تضع الشباب المهاجر أمام مفترق طرق، مما يؤدي إلى نوع من انفصام الشخصية schizofrenie ، هناك في البيت تعايش مع ثقافة الآباء، في الفضاء الخارجي يجدون أنفسهم في تحدي واقع الثقافة الغربية، ومواجهة معايير، ونظم، وقيم مختلفة. في البيت يتمتع الأبناء بمعاملة خاصة، وبمكانة قيصرية، يمكن أن تتطور إلى حد ما إلى نوع من السلطة، سرعان ما تتلاشى أو تنعدم بمجرد أن تطأ قدمهم خارج البيت، بسبب أن الجنسيين متساوون سواء في الحقوق أو الواجبات، مما يؤدي بهم في نهاية المطاف إلى تقديم تنازلات من أجل إيجاد التوازن بين هذين الموقفين. هنا تطرح مسؤولية الآباء في خلق نوع من التوازن بين هذه البيئات المختلفة، وغالبا ما تكون هذه المهمة صعبة إن لم تكن مستحيلة. يجب على الشباب المهاجر أن يتعلم التعايش والتأقلم مع الانتماء الى الجذور، وواقع العيش في البيئة الحاضرة.. مفترق الطرق هذا إن لم يتم تجاوزه، قد تنتج عنه صعوبات كبيرة . عندما يغيب هذا التوازن يصبح اللجوء إلى العنف، وفي جميع الاتجاهات، وسيلة للتعبير عن الذات، وإلى جانب ذلك يلوح في الأفق خطر تراجع فكري وثقافي، وبعضهم يلجأ إلى البحث عن هوية مفقودة، من خلال التستر بالمعتقد الديني أو الموروث الثقافي. ليس هناك مشكل في أن تحاول البحث عن هوية ضائعة من خلال الالتزام بمبادئ الإسلام، لكن التساؤل المطروح، عن أي شكل من الإسلام؟ بعضهم يلجأ إلى المعتقد الديني فقط لاعتزال الواقع والقفز عليه. بعض الشباب في محاولة للبحث عن الانتماء، يضعون أمامهم مجموعة من العراقيل، ويتصورون أن العالم الخارجي أصبح خطرا عليهم، يصبح حينها مجرد التفكير في الخروج إلى السينما مسألة صعبة، هنا تكمن مسؤولية الآباء في توضيح الصورة، بأن العالم الخارجي ليس خطرا كما يظن أبناؤهم. هل ينبغي على الأجيال المهاجرة أن تواري ما بين: من أين نحن أتينا وإلى أين نحن ذاهبون؟ بالفعل، هناك أجيال من الشباب لم تعرف بعد من أين أتت، إن جاز التعبير، فهم يعتبرون أنفسهم بلا انتماء. فالهجرة ليست مجرد حزم الحقائب والسفر، المسألة ليست بهذه البساطة، فهناك كذلك عملية انتقال القيم. كمثال، أعتبر الجيل الثاني جيل التضحية، كان عليهم الاختيار ما بين الانتماء إلى الجذور، أو الاندماج في البيئة الغربية، كان اختيارا صعبا بسبب أن خياراتهم كانت محدودة. غالبا ما يتساءل الآباء عن هوية أبنائهم ، كثير منهم ينتابهم شعور بالضياع والذنب. ما بين الاستقرار في "الشمال" والحنين إلى "الجنوب"، تزداد إشكالية الهجرة والهوية تعقيدا، ويظن بعضهم أنها مسألة سهلة، ولكن واقع الحال مختلف تماما. ومع توالي الأجيال يبقى سؤال الهوية والانتماء إشكاليا، ولكن ليس هذا بالتطور السلبي، بالعكس وجب علينا الوعي بالمشكل والاعتراف به.

خبير نفسي: إشكالية الانتماء لدى المهاجرين المغاربة مُعقدة

Avoirs à l’étranger : Comment se conformer après l’amnistie ?

Avoirs à l'étranger : Comment se conformer après l'amnistie?

Pour bénéficier des dispositions de la loi sur les anciens MRE, il faudra prouver la résidence effective à l'étranger, la provenance des fonds et la date de leur constitution. Des critères qu'il sera difficile à réunir pour des biens qui remontent parfois à plusieurs décennies Les personnes qui étaient hors délai pour souscrire à la contribution libératoire disposent d'une nouvelle chance pour régulariser leur situation. Elles ont la possibilité de procéder à une déclaration spontanée et de négocier avec l'Office des changes. Un nouveau barème est en cours de préparation pour les amendes transactionnelles. En revanche, pour ceux qui ont fait le mort, ils pourraient être vite rattrapés. «A partir de janvier 2015, tous les moyens seront mis en œuvre pour faire respecter les textes en vigueur», prévient Jaouad Hamri, directeur de l'Office des changes. En interrogeant les bases de données internationales, l'Office des changes peut reconstituer la traçabilité des actifs non déclarés. Ceux-là s'exposent à des amendes pouvant aller jusqu'à six fois l'équivalent des avoirs éludés. Comme annoncé dans plusieurs de nos éditions, les banques européennes, notamment en Suisse, Luxembourg, France, Belgique, Espagne, lanceront dans les prochaines semaines une campagne de clôture des comptes en situation irrégulière après des mises en demeure. Les clients marocains recevront un avis de clôture des comptes non régularisés par rapport à la réglementation fiscale et de change. Dans le cas de la France, par exemple, les fonds provenant de comptes en déshérence seront transférés à la Caisse de dépôt et de consignation. A partir du 1er janvier 2017, il sera difficile d'échapper au radar du fisc, et de l'Office des changes, dans le cas du Maroc. En effet, le secret bancaire et l'anonymat sur la détention d'actifs dans des banques offshore seront levés dès 2017. De plus, le Maroc, à la faveur de multiples conventions fiscales, est en mesure d'identifier les contribuables possédant des avoirs à l'étranger. Le Royaume a adhéré il y a quatre ans au Forum mondial sur la transparence et l'échange de renseignements à des fins fiscales. Deux ans plus tard, il a signé la convention OCDE relative à l'assistance administrative en matière fiscale. En 2014, il s'est engagé dans le processus de préparation d'une plateforme permettant l'échange automatique d'informations. Un mécanisme qui devrait être opérationnel en 2018. La démarche se déroule en deux phases. La première, aujourd'hui finalisée, consiste en l'examen du cadre juridique et réglementaire sur la transmission de renseignements. La seconde phase devrait démarrer au cours du premier trimestre. Elle a pour objet d'évaluer la mise en œuvre des normes internationales en matière d'échange d'information. Une fois finalisés et validés, les rapports seront rendus publics. Le processus d'élaboration d'une plateforme d'échange est conduit par les administrations fiscales. Cette norme permettra au Maroc de savoir qui possède quoi (comptes bancaires, soldes, intérêts, parts de sociétés…) et où (y compris les paradis fiscaux, qui seront contraints d'établir des registres en bonne et due forme). L'étau se resserre donc autour des contrevenants en matière de fuite de capitaux et d'évasion fiscale à travers le monde. Un traitement sévère sera appliqué à partir de 2017 à l'échelle internationale. Les amendes pourront aller jusqu'à 100% du capital, assorties du gel des avoirs. Le cas des ex-MRE Les Marocains résidant à l'étranger (MRE) ne sont tenus de déclarer ni leurs biens détenus dans leur pays d'accueil ni au Maroc. En revanche, une fois rentrés définitivement au pays, ils disposent d'un délai de trois mois pour déclarer et rapatrier la totalité de leurs biens d'origine étrangère. Pour disposer de ces avoirs, ils doivent demander une autorisation de l'Office des changes. Mais un projet de loi, actuellement en discussion, à la première Chambre du Parlement, assouplit ces conditions. Il prévoit un délai de six mois, qui pourrait être porté à un an, pour effectuer une déclaration auprès de l'Office. Aucune autorisation préalable ne sera nécessaire pour disposer des fonds déclarés. Ces derniers pourront être conservés dans le pays d'accueil ou rapatriés au Maroc avec les mêmes effets que s'ils étaient toujours dans un compte à l'étranger. La bi-nationalité ne change rien à la donne. La loi tient compte de trois critères : la présence du centre d'intérêt économique, la situation du foyer d'habitation permanent et la durée du séjour fixée à 182 jours pour déterminer la résidence fiscale. Le projet de loi sur les ex-MRE devrait être adopté d'ici février prochain.

Avoirs à l'étranger: Comment se conformer après l'amnistie ?

Investissement: L’Etat courtise le business MRE

Investissement: L'Etat courtise le business MRE

100 PROJETS À ACCOMPAGNER PAR MAGHRIB ENTREPRENEUR ACEDIM, DIAMED…LE DISPOSITIF EST LE TROISIÈME PILOTÉ PAR L'ACIM DEPUIS 2011 Investissement: L'Etat courtise le business MRE A défaut de démarrer un business de zéro, les MRE placent aussi de plus en plus de capitaux en Bourse Le Maroc est déterminé à faire de ses expatriés de vrais investisseurs. Financé par le ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger avec l'appui de l'Agence française de développement (AFD), Maghrib Entrepreneur, un dispositif d'accompagnement de projets d'entreprises de la diaspora marocaine en France, est en grande promo dans une douzaine de villes de ce pays. Objectifs: sélectionner 100 porteurs de projets et les soutenir dans la réalisation de leur investissement au Maroc. L'exécution du programme est pilotée par l'Agence pour la coopération internationale et le développement local en Méditerranée (Acim). Le budget global dédié à la mise en place du dispositif est de 500.000 euros (un peu plus de 5 millions de DH). Quant aux critères de sélection, ils tournent principalement autour de l'expérience et du profil du porteur, de l'adéquation du projet au marché local, l'apport en développement local et régional, le transfert de technologie, les créations d'emplois…Ce n'est justement pas la première fois que cet accompagnement existe. Ce dispositif est le troisième du genre porté par l'agence depuis 2011, à budgets et envergures variables. Il a été précédé par l'Acedim (2011-2013), avec 47 porteurs de projets marocains de France, d'Allemagne et d'Espagne accompagnés. S'y ajoute Diamed, un second programme de 20,5 millions de dirhams financé par l'Union européenne à l'horizon 2015, destinés aux ressortissants du Maroc, de la Tunisie et de l'Algérie. «Jusque-là, au total, plus de 70 projets ont été accompagnés avec un taux de création qui tourne autour de 22%», explique Véronique Manry, chef de projet Diasporas à l'Acim. Les secteurs les plus représentés sont généralement l'agriculture, l'agro-alimentaire, le tourisme, le bâtiment et l'énergie. Même si les initiatives s'enchaînent et semblent se ressembler, la responsable place tous ces mécanismes dans une logique d'amélioration continue de l'offre. Pour Maghrib Entrepreneur, «la valeur ajoutée est surtout liée au pré-accompagnement assuré à partir de France», explique le chef de projet Diasporas de l'Acim. Cette dernière affirme que cette première phase d'encadrement permet de mieux adapter les projets aux contextes du marché d'implémentation, et minimiser les risques d'échec.

Investissement: L'Etat courtise le business MRE

مصطفى الزوفري تشكيلي مغربي يتألق في بروكسيل

مصطفى الزوفري تشكيلي مغربي يتألق في بروكسيل

وحاته أشبه بالمقطوعات الموسيقية، ونوتاته تحاكي الحروف والأشكال الهندسية التي تتدافع لكنها تحافظ على انسجامها، متناثرة هنا وهناك، تلك هي حروف مصطفى الزوفري، الفنان التشكيلي المغربي المقيم ببلجيكا التي ترفض الانصهار في ذلك القالب الذي صممه خطاط أصيل. فأعمال هذا الفنان المتعدد المواهب (الرسم، النحت، النقش والطباعة) متحررة بشكل جوهري وبحرفية أيضا، لأن الحرية والانفتاح وكسر الصور النمطية حسب هذا الفنان، تتمثل في خلق الاختلاف من فنان لآخر. ويقول هذا الفنان الخمسيني الذي يقيم ببروكسيل منذ كان عمره 18 سنة "إننا ننطلق من جذورنا بالتأكيد، لكن لا ينبغي أن ندور حولها فقط، بل يجب علينا خلق أشياء تنتمي إلى عصرنا". ويقدم معرضه الأخير الذي يضم حوالي عشرين لوحة والذي احتضنته دار الثقافات المغربية الفلامانية ببروكسيل، بعضا من هذا التصور الفني للفنان مصطفى الزوفري، الذي يبدو من خلال تحريره للخط، وكأنه يترك مساحة حرة لحروفه الأيقونة المرنة الخفيفة التي تنفلت من القيد لتكون أشبه بمقطوعة موسيقية. غير أن حرية الحركة عند الزوفري لا تعني الفوضى، فكما هو الحال في الموسيقى، حيث تؤدي اللمسات التي تبدو ظاهريا فوضوية، إلى تماثل سهل القراءة بين أجزاء اللوحة كفسيفساء ساحرة. وأبرز الزوفري في حديث لوكالة المغرب العربي للأنباء، أن هذا العمل غير النمطي يعد ثمرة ثلاثين سنة من الأبحاث الفنية التي امتدت على مدى مرحلتين. فبعد تكوينه الأكاديمي الذي تلقاه بالأكاديمية الملكية للفنون الجميلة ببروكسيل، وبالمدرسة العليا للفنون المرئية بمونس، اشتغل الزوفري على الفسيفساء الموريسكية والعربية الإسلامية، وخصوصا ولادة الأشكال من خلال الممارسة الهندسية والحسابية (المربع السحري/مربع التناغم)، حيث تجسدت مساهمته في استبدال الخطوط المنتظمة بالكلمات العربية المجردة من معناها الأدبي؛ وبمجرد تسطير إطار للكلمات، يختار هذا الفنان ألوانه بشكل اعتباطي، للتعبير عن موضوعات مستوحاة من الطبيعة، ومن حدث ما، ومن الروحانية أو من الثقافة. أما المرحلة الثانية، فقد بدأت حين التجأ الزوفري إلى الفن التجريدي الغنائي متأثرا في ذلك بجيرارد شنايدر، وماتيس، وبول كلي، وميرو أو بلكاهية، حيث يقول بهذا الخصوص: "حاولت في بداية هذا البحث تكبير بعض تفاصيل رسوماتي المتمحورة حول الحروف، وحصلت على لوحات تجريدية بشكل كامل، ومع مرور الوقت تخليت عن الكلمات،لأعبر عن نفسي في أشكال تجريدية وغنائية بحتة". وبتفحص لوحاته، يصعب اليوم عزل مقاربة معينة لهذا الفنان الذي انتقل من أسلوب إلى آخر بتمكن ومهارة. وببلوغه هذه المرحلة، يواصل الزوفري، تحت السماء الرمادية لبروكسيل، محاولاته لتليين قسوة المناخ من خلال جملة من الألوان التي تدفع بالحروف نحو فضاء المرونة. وفي لعبة تجانس الألوان هذه، التي تتلاءم مع فن الخط المتحرر لمصطفى الزوفري، تبدو الأعمال الفنية وكأنها إزهار خصب، حيث يرى الناقد الدولي للفنون جو ديستان، في لوحات الزوفري ألوان "الأحمر والأزرق والأخضر والأصفر والبنفسجي تنتظم في رقصة السربندة، ومتواليات، وخطاطات نشطة تمكن المرء من زيارة أنوية حياة في منتهى الغزارة، حيث تجمع تباينات لونية غير متوقعة بعيدة عن أي دفء حيوي". وعندما يكون بعيدا عن حروفه ولوحاته، يصبح الفنان الزوفري مدمنا على مواهبه الأخرى من قبيل النحت والنقش على الخصوص، كما يحب أن يبادل شغفه المتعدد مع شباب مولينبيك في "المغرب الصغير"، الحي الذي يتواجد في بروكسيل والذي يشهد تمركزا مكثفا للمغاربة المقيمين ببلجيكا. وتشهد على ذلك جدارية توجد في مدخل المدرسة العاشرة لمولينبيك، حيث شارك تلاميذ، تحت إشراف مصطفى الزوفري، في تمرين زاخر بتطور أشكال هندسية، كونوا منها فسيفساء على حائط المدرسة، في عمل يوحي للوهلة الأولى بلمسات البيانو، وباختصار بالموسيقى؛ تلك الموسيقية التي يهتز لها العالم الفني لمصطفى الزوفري.

مصطفى الزوفري تشكيلي مغربي يتألق في بروكسيل

مؤلف جديد للباحث موحى الناجي بعنوان "المغاربة المسلمون في أوروبا"

مؤلف جديد للباحث موحى الناجي بعنوان "المغاربة المسلمون في أوروبا"

صدر، مؤخرا عن دار النشر الأمريكية (بلكريف - ماكميلان)، كتاب جديد للباحث المغربي موحى الناجي يحمل عنوان "المغاربة المسلمون في أوروبا". ويعالج هذا الكتاب، الذي يقع في 290 صفحة من القطع المتوسط، والذي يضم دراسات نظرية وميدانية، مجموعة من القضايا التي تهم مغاربة أوروبا خصوصا وضعهم السوسيوـ ثقافي وظاهرة التعدد الثقافي وإشكالية اندماج المهاجرين المسلمين في ست دول أوربية وهي فرنسا وبلجيكا وإسبانيا وإيطاليا وهولندا بالإضافة إلى بريطانيا. ويقدم الباحث موحى الناجي في هذا الكتاب للقارئ موجزا عن تاريخ الهجرة المغربية إلى أوروبا ونظرية التعددية الثقافية لمعالجة القضايا المتعلقة بالتنوع الثقافي وإدماج المهاجرين في إطار مقاربة اجتماعية وأنثروبولوجية، مسلطا الضوء على إشكالية الهوية والإسلام في أوروبا. وفق تقديم للكتاب أنجزته وكالة المغرب العربي للانباء فإن الفصول العشرة لهذا المؤلف حول ستة مواضيع رئيسية توزعت ما بين تاريخ الهجرة المغربية إلى أوروبا والظروف المعيشية للمسلمين بها مرورا بظاهرة التخوف من الإسلام (إسلاموفوبيا) وقضايا اللغة والنظم التعليمية ووضع المرأة المغربية وصولا إلى تحديات الاندماج والهويات المتعددة لمغاربة أوروبا وكذا إسهاماتهم الهائلة في مجالات التنمية الاقتصادية والسياسية والاجتماعية والثقافية. ويؤكد موحى الناجي في هذا الكتاب على أهمية احترام الخصوصيات الثقافية للمهاجرين المسلمين في أي مناقشات أو سياسات بشأن التنوع والديمقراطية في أوروبا، مشيرا إلى أن المهاجرين المغاربة الذين كان هدفهم الرئيسي ولا يزال هو تحسين ظروفهم المعيشية في البلد المضيف يشكلون عنصرا فاعلا في التنمية الاجتماعية والاقتصادية بالنظر لمساهماتهم المتنوعة والضخمة وإنجازاتهم في العديد من المجالات وبالتالي فهم يستحقون الاعتراف والاحترام. ويرى الباحث أن الدول الأوروبية والمجتمعات الغربية بشكل عام مدعوة إلى تقبل التقاليد الثقافية للمهاجرين المسلمين وحماية حقوقهم المدنية والسياسية. وفي المقابل يجب على المهاجرين وأحفادهم التعرف على ثقافة بلدهم الجديد والالتزام بمزيد من التسامح واحترام القوانين والأنظمة المعمول بها في أوروبا.

مؤلف جديد للباحث موحى الناجي بعنوان "المغاربة المسلمون في أوروبا"

Entretien Salons de recrutement :Questions à Hamza Idrissi, Consultant pour le forum Careers in Morocco

Entretien Salons de recrutement

«Un forum offre l'opportunité aux candidats d'approcher directement les entreprises souhaitées» Hamza Idrissi - La Vie éco : Les salons de recrutement sont de plus en plus nombreux au Maroc, à votre avis répondent-ils aux attentes des entreprises et des candidats ? - La question de l'emploi est aujourd'hui au cœur de l'actualité politique et économique. Les forums et salons de recrutement sont un moyen efficace permettant aux chercheurs d'emploi d'avoir un contact direct avec les responsables des entreprises et de s'informer sur les opportunités de carrière. C'est important de voir que ce type de manifestation se multiplie car la relation entreprise/candidat est très importante et doit reposer sur une base régulière. - Quelle est la particularité du forum Careers in morocco ? - Les deux dernières rencontres tenues récemment à Paris et Montréal ont drainé un nombre important de compétences MRE de divers horizons et plusieurs officiels marocains. Après 8 ans d'existence, l'initiative Careers in Morocco est devenue aujourd'hui un pont de rapprochement incontournable pour les compétences MRE (à travers le monde) afin de rencontrer et d'établir un contact direct avec les responsables et DG de différents organismes publics et privés marocains. Comme vous le savez, il y a aujourd'hui des difficultés pour approcher les entreprises ou connaître leurs réelles opportunités et grâce à cette initiative, nous ouvrons les portes à plusieurs compétences (lauréats, cadres et professionnels) quel que soit leur parcours afin de s'informer sur les opportunités ou réaliser leur projet entrepreneurial au Maroc. Il faut dire également que nous disposons aujourd'hui de plus de 100 000 membres MRE, soit le plus grand réseau de compétences MRE dans le monde. En plus des rencontres annuelles dans plusieurs métropoles comme Paris, Londres, Dubaï et Montréal, le réseau permet également aux compétences de se connecter entre eux et de partager leur compétences et expertises dans le cadre de la réalisation de leurs projets au Maroc ou ailleurs. Plus de 200 organismes et entreprises sont également partenaires de cette initiative qui rassemble chaque année plus de 5 000 compétences à travers les différentes rencontres et nous sommes fiers de compter dans le réseau plusieurs personnes qui occupent aujourd'hui des postes de direction au Maroc ou en Afrique grâce aux contacts réalisés lors des forums. D'autre part, cette initiative constitue aussi un relais important pour la promotion des investissements au Maroc. De nombreuses compétences marocaines s'expatrient aujourd'hui dans plusieurs pays pour le compte de multinationales ou PME émergentes et peuvent constituer un canal important pour drainer des investissements de leur entreprise au Maroc à travers la création d'unités de support, industrielles ou de recherche et développement. On peut citer l'exemple du projet Bombardier au Maroc qui s'est réalisé grâce à l'implication d'une compétence MRE dans ce projet. - A votre avis, quelle doit être la valeur ajoutée d'un salon de recrutement ? - Les salons de recrutement offrent l'opportunité aux entreprises d'aller à la rencontre d'un grand nombre de candidats, mais aussi de faire passer plusieurs entretiens d'embauche dans un laps de temps réduit. Le recrutement passe forcément par le contact direct et c'est dans cette perspective où s'inscrit cette démarche. - Quelles sont les prestations innovantes qui peuvent intéresser les recruteurs ? - La présélection en amont par exemple. Nous mettons en relation, au cours des forums Careers in Morocco, candidats présélectionnés et recruteurs. En amont, nous veillons à attirer des profils qui sont réellement intéressés par l'entreprise à laquelle ils postulent. Les bénéfices sont à la fois pour le candidat et pour l'entreprise. Pour le candidat, c'est l'occasion de rencontrer dans une même journée 2 ou 3 entreprises, voire plus, qui proposent le même métier mais dans un environnement forcément différent. Il opérera son choix sur les promesses RH de l'entreprise.

Entretien Salons de recrutement

«Le corps suspect» de Jalil Bennani L'immigré maghrébin face aux multiples formes d'exclusion

«Le corps suspect» de Jalil Bennani

Après tant d'années, le psychiatre et psychanalyste Jalil Bennani trouve cette thématique, en relation avec le corps de l'immigré maghrébin, toujours d'actualité. Car elle traite des rapports entre les migrants et l'institution médicale en France qui suscitent toujours les mêmes questionnements. «Ce livre, épuisé depuis longtemps, a continué à circuler. Il reste très cité par tous ceux qui s'intéressent à la migration, y compris au sein de l'université. Par ailleurs, il reste toujours d'actualité pour trois raisons principales : il remet en question les dysfonctionnements de l'institution médicale et psychiatrique, il dénonce la médecine quand elle est centrée sur la rentabilité. Troisièmement, il faut dire que ces questions sont actuelles chez nous avec l'arrivée des migrants subsahariens», souligne le docteur Jalil Bennani qui n'a pas manqué de préciser que le corps de cet immigré, quel qu'il soit, exprime sa souffrance et cherche toujours des instances pour l'entendre. Pour cela, ce corps porteur de revendications sociales s'adresse au médecin. Jalil Bennani indique que la souffrance de ce corps est loin d'être limitée au migrant. Il peut même soulever une problématique qui ne lui est pas spécifique. Face à lui, l'attitude et la réponse du corps médical font apparaitre des aspects insoupçonnés et contradictoires de l'institution. Ainsi, lors de la première parution de l'ouvrage, ce dernier a été fortement salué par la critique, car il soulève toutes ces problématiques en suivant une démarche très spéciale, mettant en évidence, comme l'a écrit Lamalif, «le lien que l'immigré opère entre le savoir et le pouvoir, deux notions dont il se sait exclu et qui conditionnent toute son attitude sociale et médicale». C'est, pour ainsi dire, lorsque l'exclusion et le rejet ne laissent à certains que leur corps comme dernier espace pour vivre. «La maladie vient exprimer une demande ultime de reconnaissance. Les situations d'exil confrontent toujours les migrants à la perte, à l'arrachement et au deuil». Selon J.Bennani, le corps de l'immigré maghrébin est bien un "corps suspect" ; doublement suspect, et ce, par les revendications sociales qu'il porte ; par la simulation qu'on lui prête. «Le migrant est suspect dans la rue, dans les lieux publics. Il suscite la méfiance, la peur et le rejet. J'ai été frappé par le fait que ces attitudes se reproduisaient même au niveau des soignants qui sont censés réagir autrement. Il nous faut réfléchir à l'apport du migrant. S'il fait peur et si on le rejette, c'est souvent parce qu'on projette sur lui tout ce qui nous est inconnu et tout ce qui demeure caché et refoulé en nous. En outre, il nous interroge sur nos capacités d'accueil, notre hospitalité, notre ouverture aux autres qui sont différents, sur la question des droits humains...», affirme-t-il. Ce corps est, aussi, considéré étranger parce que l'institution médicale ou psychiatrique aime bien s'en débarrasser en le confiant au super-spécialiste : le psychiatre pour Maghrébins. Une nouvelle forme d'exclusion, comme l'indique Jalil Bennani, qui met tout sur le compte d'une spécificité culturelle ou du déracinement. Un homme très ambitieux Natif de Meknès, le psychiatre, psychanalyste et écrivain Jalil Bennani œuvre depuis 1980 pour la transmission de la psychanalyse au Maroc et poursuit des recherches sur l'histoire de la psychanalyse. Il est à l'initiative de la création de plusieurs associations. Il est, aussi, cofondateur et président du Cercle psychanalytique marocain (2009). Membre associé au Centre de recherche psychanalyse, médecine et société (CRPMS), dont il directeur de recherches (Université Paris Diderot - Paris 7), Jalil Bennani publie en 1980 «Le corps suspect», puis rentre au Maroc, ouvre son cabinet et participe à l'activité associative et à la recherche. D'autres ouvrages suivront le premier, notamment «La Psychanalyse au pays des saints», «Le Temps des ados» en collaboration avec Alain Braconnier, «Psychanalyse en terre d'islam», «Un Psy dans la cité» et «Comment les jeunes changent nos vies». Jalil Bennani a, également, collaboré avec l'artiste peintre Mohamed Kacimi dans «Traces et paroles». En 2011, il obtient l'habilitation à diriger les recherches (HDR) en psychologie (université de Nice Sophia Antipolis, UFR lettres, arts et sciences humaines). Il reçoit, en 2002, le Prix de Sigmund Freud de la ville de Vienne.

«Le corps suspect» de Jalil Bennani

Carrièrres: Nouvelle édition du Global Management Challenge

Nouvelle édition du Global Management Challenge

Les inscriptions sont déjà ouvertes pour le Global management challenge, l'une des plus importantes compétitions au monde de stratégie et management d'entreprise. Global Management Challenge Les inscriptions sont déjà ouvertes pour le Global management challenge, l'une des plus importantes compétitions au monde de stratégie et management d'entreprise, mettant en concurrence des étudiants de grandes écoles et universités, ainsi que des cadres et des dirigeants d'entreprises. Le jeu se déroulera en trois phases. D'abord les qualifications prévues du 27 janvier au 25 février 2015, ensuite les demi-finales qui se tiendront du 3 au 20 mars pour avoir 8 équipes qui se disputeront la finale le 31 mars prochain. L'équipe gagnante représentera le Maroc à la finale mondiale, qui se tient généralement vers la fin avril. 8Les équipes participantes sont amenées lors de cette compétition à analyser, développer et rendre l'entreprise virtuelle qui leur est confiée la plus compétitive possible. Les équipes, constituées de 3 à 5 joueurs, issus de formations Master ou MBA, doivent manager l'entreprise dans toutes ses dimensions : commerciale, production, finance, RH, marketing, communication, RSE…

Nouvelle édition du Global Management Challenge

MAGHRIB ENTREPRENEURS : RÉUNION D'INFORMATION À TOULOUSE LE 16 JANVIER 2015

MAGHRIB ENTREPRENEURS : RÉUNION D'INFORMATION À TOULOUSE LE 16 JANVIER 2015

Réunion d'information - Diaspora marocaine MAGHRIB ENTREPRENEURS : RÉUNION D'INFORMATION À TOULOUSE LE 16 JANVIER 2015 ACIM, en partenariat avec le Consulat Général du Royaume du Maroc à Toulouse, a le plaisir de vous inviter à la réunion d'information Maghrib Entrepreneurs, organisée le vendredi 16 janvier 2015 de 18h à 20h30 à la CCI de Toulouse (2 rue d'Alsace Lorraine). Maghrib Entrepreneurs est un dispositif d'accompagnement à la création d'entreprise dédié à la diaspora marocaine résidant en France et souhaitant créer une entreprise au Maroc. Maghrib Entrepreneurs vise à sélectionner et accompagner 100 projets. Sélectionnés sur dossier sur des critères de viabilité économique, adéquation au territoire, création d'emplois et transferts de compétences, les lauréats bénéficieront d'un pré-accompagnement en France assuré par Alife Conseil et d'un accompagnement non financier au Maroc, gratuit et personnalisé, assuré par la Fondation Création d'Entreprises du groupe Banque Populaire – FCE et PlaNet Finance. Vous êtes d'origine marocaine et vous résidez en France ? Vous avez un projet de création d'entreprise au Maroc ? Participez à la réunion d'information le vendredi 16 janvier à Toulouse Inscrivez-vous > Télécharger le programme de la réunion du 16 janvier 2015 > Télécharger le dépliant d'information Maghrib Entrepreneurs

RÉUNION D'INFORMATION À TOULOUSE LE 16 JANVIER 2015

Pays-Bas : Coup d’envoi de Maroc Expo à Nieuwegein

Pays-Bas : Coup d'envoi de Maroc Expo à Nieuwegein

L'Ambassadeur du Maroc aux Pays-Bas, M. Abdelouahab Bellouki et M. Driss Ajbali, membre dirigeant du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), ont inauguré, ce samedi 27 décembre 2014 à Nieuwegein (province d'Utrecht) l'exposition « Maroc expo ». Maroc expo compte plus 1000 participants et a été visité par plus 5000 marocains vivant aux Pays-Bas ce week-end. Cette exposition offre des produits destinés à la famille marocaine, en particulier les femmes. Des défilés de caftans traditionnels, la cuisine et la chanson marocaines ont été au menu de cet événement.

Pays-Bas : Coup d'envoi de Maroc Expo à Nieuwegein

La belgo-marocaine Hakima Darhmouch est la présentatrice préférée des Belges

Hakima Darhmouch: la présentatrice marocaine préférée des Belges

La belgo-marocaine Hakima Darhmouch, présentarice du "RTL info 19h", est la présentatrice préférée des Belges, selon un sondage de l'institut Ipsos, avec 44% d'opinions favorables. "C'est très réjouissant", a commenté Laurent Haulotte, directeur de la rédaction de RTL, pour qui l'animatrice belgo-marocaine "incarne les rendez-vous d'informations de la chaine privée". "Au fil des années, Hakima est parvenue à tisser un lien très fort avec les téléspectateurs", s'est-il félicité. Née à Bruxelles en 1978, Hakima Darhmouch est lauréate de l'Institut supérieur de formation sociale et de communication (ISFSC). C'est sur les ondes de Nostalgie et Bel RTL qu'elle a fait ses premiers pas, avant de débarquer à la rédaction de RTL en 1999. Ensuite, elle a rejoint la rédaction de RTL-TVI, comme reporter, en Belgique et à l'étranger. Elle a présenté son premier journal télévisé sur la chaîne en mai 2006.

Hakima Darhmouch: la personnalité télé de l'année

Nos réseaux de compétences

google map api v3 test 10

Demandeurs de compétences Demandeurs de compétences

Derniers inscrits Derniers inscrits

Affichage de 3 résultat(s).
77 CVs dans la CVthèque
993 Compétences marocaines inscrites