La plateforme Maghribcom La plateforme Maghribcom

Afin de faciliter l'information relative à la mobilisation des compétences marocaines à l'étranger, le Ministère Chargé des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la Migration a mis en place une plateforme Web ciblant de façon prioritaire la communauté marocaine expatriée qualifiée. Il s'agit notamment de rassembler sur la même plateforme les informations relatives aux plans et programmes nationaux en œuvre au Maroc, aux opportunités d'affaires et d'investissements, au programme de mobilisation de compétences mis en œuvre par le MCMRE en partenariat avec les différents acteurs nationaux, les pays d'accueil et les réseaux de compétences.

Cette plateforme permet également l'accès facile aux guides pratiques et aux annuaires thématiques ou géographiques élaborés par le Ministère et ses partenaires. 

Actualités Actualités

Casablanca :Le premier cluster industriel en énergie solaire lancé

Cluster industriel en énergie solaire à Casablanca

"Cluster solaire", le premier cluster industriel en énergie solaire a été lancé, lundi, à Casablanca, en présence de responsables gouvernementaux, de personnalités du monde économique et académique et de professionnels marocains et étrangers.

Maroc: L'industrie énergétique rayonne

Aérien : Le Wifi arrive dans les avions de la RAM

Aérien : Le Wifi arrive dans les avions de la RAM

Selon des sources bien informées, la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) va doter, d'ici la fin de l'année, tous ses avions d'un accès internet Wifi gratuit, et ce pour tous ses vols. Et pour profiter de la connexion, les passagers en business class pourront emprunter gratuitement des tablettes. Quant à ceux de la classe économique, ils pourront louer le matériel en cas de besoin.

Navigation sur internet à bord de la RAM

Stanford University : La poésie marocaine et la "darija" à l'honneur

Stanford University : La poésie marocaine et la "darija" à l'honneur

La professeur marocaine, Touria Boumehdi, a donné, la semaine dernière, une conférence à la prestigieuse université de Stanford (Californie), sur l'apport du poète soufi Abderrahmane Al-Majdoub au dialecte et à la culture au Maroc et au Maghreb. Cette conférence a été suivie par un grand nombre d'étudiants et de chercheurs qui s'intéressent à l'œuvre et à la vie de ce poète populaire, qui fut "une figure extraordinaire du Maroc du 16ème siècle" dont la poésie, traduite en plusieurs langues, a fait le tour du monde et les proverbes de référence sont encore utilisés à ce jour. A noter également que Pr Boumehdi donne, depuis le début de l'année académique, des cours de dialecte marocain, pour la 1ère fois dans l'histoire de l'université de Stanford.

Dialecte marocain: Conférence en Californie

Maroc-Gabon:premier Forum d'Affaires à Rabat

Maroc-Gabon:premier Forum d'Affaires à Rabat

La Fondation diplomatique marocaine organise, les 21 et 22 avril 2014, le premier Forum d' Affaires Maroc-Gabon. Ces assises, qui vont se tenir à Rabat, verront la présence effective de plusieurs membres des gouvernements marocains et gabonais. Selon les organisateurs, cette rencontre, co-organisée avec l' Ambassade du Gabon au Maroc, s' inscrit dans la droite ligne des orientations des deux Chefs d' État qui ne cessent d' affirmer leur détermination à aller de l' avant dans la coopération bilatérale. Intervenant un mois après la visite du roi marocain Mohammed VI à Libreville, ce Forum d' Affaires Maroc-Gabon offrira l' opportunité aux opérateurs gabonais d' exposer devant leurs homologues marocains les nouvelles opportunités du "Gabon Émergent". L' ordre du jour du forum portera sur l' organisation de plusieurs panels informatifs dans des secteurs clés de l'économie gabonaise qui font appel à l' expérience marocaine. L'accent sera également mis sur le Plan stratégique "Gabon Émergent". Les responsables gouvernementaux gabonais vont présenter ce plan du Président Ali Bongo Ondimba, aux investisseurs marocains, tout en mettant l' accent sur les facilités accordées aux entreprises marocaines désireuses de s' implanter au Gabon. Le plan stratégique, "Gabon Emergent", offre une multitude d'opportunités d'affaires dans divers domaines d'activités, dont le Maroc peut bénéficier et tirer profit. Ce plan repose sur trois piliers : l'industrie, l'agriculture et les services, et offre une multitude d'opportunités d'affaires dans divers domaines d'activités, qui peuvent bénéficier aux entreprises marocains désirant se positionner sur ce pays à revenu intermédiaire qui table en 2014 sur un taux de croissance estimé à 6,8 %. A travers ce plan, le Gabon ambitionne de diversifier son économie basée essentiellement sur l'activité pétrolière, sa première source de revenu avec près de 50 % du PIB et plus de 80% des recettes d'exportation, la production du manganèse, dont il est le premier producteur au monde, et l'exploitation du bois (les forêts couvrent 85% du territoire du Gabon). Le Maroc et le Gabon ont développé au fil des années leurs relations de coopération et lancé des projets de partenariat structurant dans plusieurs domaines, notamment le logement social, le tourisme, l'agriculture, le transport, la santé, l'énergie et les mines, la protection de l'environnement et la formation des cadres.

Maroc-Gabon: On discute affaire à Rabat

Energies renouvelables : Une 1ère en Afrique à Kénitra

Energies renouvelables : Une 1ère en Afrique à Kénitra

Une station modèle de traitement d'eau et dénitratation par l'utilisation des techniques membranaires, couplées à l'énergie photovoltaïque et à l'énergie éolienne, a été inaugurée, au lycée Al Annouar dans la commune rurale de Sidi Taïbi, relevant de la province de Kénitra. Ce projet, le 1er de son genre en Afrique et une expérience pilote à l'échelle mondiale, est le fruit d'un partenariat entre un consortium d'industriels franco-allemand en collaboration avec la Chaire UNESCO SIMEV, l'Université Ibn Tofail de Kénitra et la Société marocaine des membranes et de dessalement (SMMD). L'objectif principal de cette unité de dessalement est de produire, par couplage de l'éolien et du solaire, une quantité d'électricité suffisante pour les besoins quotidiens du Lycée et pour le fonctionnement de l'unité membranaire de traitement d'eau.

Traitement de l'eau: une expérience pilote au Maroc

Haddad expose les grandes lignes de la stratégie nationale

Haddad expose les grandes lignes de la stratégie nationale

Continuer à faire du tourisme l'un des moteurs du développement économique, social et culturel du Maroc, tel est l'objectif de la stratégie. Il va sans dire que le tourisme occupe une place de choix dans la structure économique et financière du pays. Véritable moteur de croissance, il impacte presque tous les domaines de l'activité économique. D'où l'importance qui lui est accordée et qui se manifeste surtout par l'élaboration de la stratégie touristique nationale dans le cadre de la «vision 2020». haddad-british-cham.jpg Afin de mettre en lumière les grandes lignes de celle-ci et des moyens pour promouvoir davantage la destination Maroc, la Chambre de Commerce Britannique au Maroc a organisé, récemment, à Casablanca, une conférence débat sous le thème : «La stratégie touristique nationale»; une rencontre animée par Lahcen Haddad, ministre du Tourisme, en présence de Imad Barrakad, Président de la Société Marocaine d'Ingénierie Touristique (SMIT). Ainsi, il a été aussi question du rôle important joué par la vision 2020 dans le processus de régionalisation avancée dans lequel le Royaume est engagé. «L'idée est d'adopter une démarche novatrice et s'appuyer sur plusieurs territoires qui présentent une cohérence touristique, une attractivité et une masse critique nécessaires pour un positionnement international», ont souligné les participants. En effet, la stratégie prévoit que chaque territoire puisse puiser dans les programmes structurants, les produits et concepts les plus à même de valoriser ses meilleurs actifs et de soutenir les initiatives locales. Par ailleurs, le ministère du Tourisme vient de révéler les résultats de l'enquête menée pour le suivi de la demande et de la satisfaction des touristes, au titre du 4ème trimestre 2013. Ces derniers ont révélé des niveaux de satisfaction et d'intentions de retour «élevés» chez les touristes en visite au Maroc. En termes d'intention de retour, l'enquête révèle ainsi que la part des touristes qui veulent certainement et très certainement revisiter le Maroc représentent 92% du total des interrogés et ceux qui se disent satisfaits et très satisfaits représentent 81%, contre 1% seulement d'insatisfaits.

Faire du tourisme un des moteurs du développement

Bientôt le premier avion "made in Morocco" de l'histoire

Bientôt le premier avion "made in Morocco" de l'histoire

«Après avoir réalisé ses premières livraisons en 2013, «LH Aviation» ouvre 10% de son capital pour 4 millions d'euros à l'investisseur industriel marocain, Mohsine Bennani-Karim, qui siégera au conseil d'administration de l'entreprise française», poursuit la même source. «LH Aviation Maroc», filiale à 51% de «LH Aviation» et dont l'industriel marocain détient 49%, construira dans cette nouvelle usine le «LH-10 M», le premier avion intégralement fabriqué au Maroc, précise le constructeur français, ajoutant que la première tranche de cette nouvelle unité de fabrication, qui aura une capacité de 80 avions par an et pourra à terme doubler sa production, représente un investissement de plus de 10 millions d'euros, entièrement financé par le partenaire marocain de «LH Aviation». Le LH-10 M, qui sera présenté pour la première fois au Salon d'Aéro Marrakech, est le premier avion totalement adapté pour opérer dans les différents types d'environnements du continent africain. Cet appareil de surveillance, premier avion «made in Morocco» de l'histoire, bénéficie des techniques de fabrication les plus modernes et peut recevoir et gérer les systèmes de surveillance civile les plus performants, explique le constructeur français.

Le constructeur français «LH Aviation» s'implante au Maroc

De «garçon d’écurie» à cavalière professionnelle

De «garçon d'écurie» à cavalière professionnelle

Chaque matin, on peut la contempler le long de la plage d'El Jadida, faisant face à l'hippodrome Lalla Malika, galopant à côté de son mentor et «grand frère» Bouchaib Bendaoud, un jockey confirmé. Bouchra Marmoul C'est face à l'océan Atlantique qu'elle s'exerce chaque jour pour les exercices de fond, sous le regard bienveillant de son entraîneur et éleveur de chevaux Christian Vaugeois. Cela se voit : Bouchra Marmoul adore monter les chevaux. Aujourd'hui, elle est la seule cavalière professionnelle marocaine à concourir dans les courses de chevaux qu'abritent les quatre hippodromes du Royaume, celui d'El Jadida, de Rabat, de Casablanca et de Settat. Douar de cavaliers… C'est d'ailleurs à Douar Gharbia, tout juste derrière l'hippodrome Lalla Malika, que la petite Bouchra a grandi. Un douar qui a vu naître un nombre considérable de jockeys, qui ont fait le bonheur des plus grandes écuries du pays, à l'image de la star nationale des courses marocaines, Saïd Madihi. «J'ai grandi dans cette ambiance de chevaux et de courses. Je regardais les courses de chevaux, qui ont lieu, chaque mercredi à l'hippodrome Lalla Malika, mais je n'aurais jamais imaginé, même en rêve, que je deviendrais un jour une cavalière professionnelle», lance d'emblée Bouchra Marmoul. A 18 ans, Bouchra est engagée comme femme de ménage dans une ferme spécialisée dans l'élevage des courses de chevaux qui appartient à l'entraîneur et éleveur Christian Vaugeois. «Dès le départ, j'ai remarqué son intérêt pour les animaux. Elle aimait particulièrement les chevaux. Je l'ai mise à cheval et tout de suite, j'a vu qu'elle avait du potentiel pour devenir une excellente cavalière», se souvient encore M. Vaugeois. Après avoir exercé quelques mois le métier de «garçon d'écurie» (lad), elle passe à la monte quotidienne des chevaux. Une expérience qui n'était pas toujours heureuse pour notre cavalière. «Je suis tombée de cheval à plusieurs reprises. Je me suis même cassé la figure et la clavicule. Mais, dès que j'ai commencé à m'habituer, je ne pouvais plus m'en passer. La monte des chevaux est devenue pour moi une activité quotidienne, mon oxygène», lâche-t-elle le feu aux yeux. Elle va également découvrir ce qu'est la vie d'un cavalier et du rapport intime qui s'établit entre l'homme et son animal : «Quand mon cheval est malade, qu'il a des coliques par exemple, je le sors pour une balade au bord de la mer, à des moments improbables, parfois tard la nuit». Dans ce travail initiatique, la jeune Marmoul pouvait compter sur l'aide de son entraîneur M. Vaugeois, mais aussi sur deux grands jockeys, son mentor Bouchaïb Bendaoud et Mokhtar Fekkar. «Le premier qui m'accompagne encore dans ma carrière m'avait offert, pantalon, bottes et gilet alors que M. Fekkar m'avait prêté du matériel et l'étrier. Les deux m'ont aussi offert un temps précieux d'apprentissage. Je les en remercie. Après obtention de ma licence, la Sorec m'a donné tout le matériel dont j'avais besoin», explique notre cavalière. Troisième dans un grand prix Le dur labeur a bien fini par payer et Bouchra Marmoul a été agréée par les commissaires de la Sorec et obtenu sa licence de jockey professionnelle, fin février 2014. Depuis, elle multiplie les participations. Avec tout d'abord une première apparition en tant que jockey, face à ses collègues masculins, dans une course de pur- sang arabe. Elle obtient une encourageante sixième place dans ce test nature qui se révèle concluant. Deuxième apparition : Bouchra Marmoul participe en tant que cavalière marocaine, à l'étape marocaine Sheikha Fatima Bint Moubarak, organisée à l'hippodrome casablancais d'Anfa. La course casablancaise fait partie des douze courses qui rentrent dans le cadre de la «Ladies Championship», un prix international réservé exclusivement aux cavalières. Treize jockeys, venues du monde entier, ont pris part à cette course. Mlle Marmoul réalise l'improbable, une troisième place derrière la Sud-coréenne Keumjoo Lee et l'Allemande Tamar Hofer, une cavalière professionnelle habituée des grandes courses en France et en Allemagne. «Elle a monté un cheval, Azag Bouznika, qui ne faisait pas partie, a priori, des favoris de la course. Elle a effectué une excellente fin de course. Cela prouve tout le talent de cette jeune jockey», s'extasie M. Vaugeois. Et à Mlle Marmoul d'ajouter : «Je suis sortie tardivement des stalles de départ, mais le cheval a réagi positivement à mes claques. Je suis très heureuse pour cette prestation». Une prestation qui permet à notre jockey de poursuivre cette belle aventure du championnat mondial des cavalières : elle défendra les couleurs marocaines en Allemagne début mai et en Angleterre à la fin du même mois. Dans cet univers des courses de chevaux, réputé être intimement lié au masculin même dans les pays à grande tradition hippique, comme la France et l'Angleterre, l'accès au statut de jockey professionnelle par Bouchra Marmoul est loin d'être chose anodine. «Bouchra est une jockey douée. Elle ne bouillonne jamais avant les courses. Ce qui est très important pour être un bon jockey. Aujourd'hui, elle se plaît plus avec les chevaux pur-sang arabe, un peu moins avec les pur-sang anglais. Mais elle ne va pas tarder avec tout le travail et l'expérience qu'elle cumule à s'adapter à toutes les races. Mais pour cela, elle a besoin de travailler la vitesse, la fameuse ligne droite. Le problème, c'est que la piste de l'hippodrome d'El Jadida n'est pas bien entretenue et ne permet pas ce genre d'entraînement», souligne M. Vaugeois. Et à notre jockey de conclure : «J'ai besoin que les propriétaires de chevaux me fassent confiance pour la monte des chevaux dans les courses organisées au Maroc. Cela va me donner de la confiance et l'expérience des montes me permettra d'évoluer en tant que cavalière professionnelle ». A bon entendeur…

Bouchra Marmoul: un autre talent marocain

Saïd Naciri : « Les Marocains à l'étranger m'ont appris à aimer le Maroc »

Khalid Naciri et les MRE : Un amour partagé pour la patrie

« On leur doit beaucoup ». C'est en ces termes que l'humoriste, réalisateur et acteur marocain Saïd Naciri s'est exprimé au sujet des Marocains résidant à l'étranger, dans une interview qu'il nous a accordé cette semaine. Détails. Saïd Naciri, humoriste, réalisateur, acteur et producteur marocain, est aussi bien apprécié au Maroc qu'à l'étranger. Un succès dont il est bel et bien conscient et même reconaissant. « Ils m'ont toujours soutenu. On leur doit beaucoup (…), ces travailleurs qui se sont donnés corps et âme pour leur pays », a confié l'artiste lors d'une interview qu'il nous a accordé cette semaine, dans les locaux de Yabiladi. « J'ai été aux Etats-Unis et après je suis partie en Belgique où j'ai passé 5 ans. J'ai vécu avec des Marocains résidant à l'étranger et j'ai vu les sacrifices qu'ils font pour leur famille et leurs pays, surtout pour l'éducation de leurs enfants, pour leur inculquer une éducation islamique. Je parle des enfants de la 1ère, 2e et 3e génération. La 4e génération, elle, est en train de se construire. Ces gens là se sont donnés beaucoup de mal », estime l'humoriste. Ils m'ont appris à aimer le Maroc Le Marocain à l'étranger « travaille beaucoup. Il se réveille à 5 du matin pour aller au travail, il court dans tous les sens… et l'argent qu'il épargne, c'est pour acheter une maison au Maroc et non ailleurs », poursuit-il. « Ces gens là m'ont appris, personnellement, à aimer le Maroc. Malgré le développement qu'il y a dans leurs pays d'accueil, en France, en Belgique ou aux Pays-Bas…, ils te disent qu'ils n'ont qu'une seule envie, s'asseoir frass derb avec les gens du quartier. Ils éprouvent un amour incroyable pour le pays », a-t-il ajouté. Une tournée à l'étranger Saïd Naciri, qui vient de mettre en place une nouvelle cérémonie annuelle au Maroc récompensant les stars du petit écran, devrait par ailleurs s'envoler bientôt pour une tournée à l'étranger. L'humoriste a, en effet, prévu plusieurs dates en Europe, notamment à Paris où il devrait se produire au Zénith autour du 15 octobre, à Marseille et en Belgique. D'autres spectacles sont prévus par la suite aux Etats-Unis et au Canada.

Entretien avec Khalid Naciri

خالد القروي.. الوجه الاقتصادي لقناة فرانس 24

خالد القروي.. الوجه الاقتصادي لقناة فرانس 24

في إطار سلسلة حواراتها مع الصحافيين المغاربة عبر العالم حاورت أسبوعية "الأيام" في عددها الصادر يوم الخميس 17 أبريل 2014 الصحافي المغربي بفرنسا خالد كراوي. يعد خالد كراوي من الوجوه الإعلامية المغربية البارزة في فرنسا حيث بدأ مشواره المهني مباشرة بعد دراسته الصحافة بتونس ثم بمونبوليي الفرنسية كصحفي بإحدى الجرائد المحلية بمونبوليي قبل ان يشتغل مع قناة الجزيرة للأطفال ثم الجزيرة الإخبارية ليستقر به المقام في قناة فرانس24 في أبريل 2007 بعد أربعة أشهر فقط على إطلاق القناة الفرنسية الموجهة إلى العالم العربي. للاطلاع على الحوار اضغط هنا

صحافي مغربي في فرانس 24

Arts plastiques : Une marocaine se distingue au niveau mondial

Hiba Khamlichi, Lauréate pour la 2ème année consécutive

L'artiste marocaine, Hiba Khamlichi, a été déclarée Lauréate, pour la 2ème année consécutive, du Concours International des arts plastiques de l'UNESCO 2014, en France, avec son tableau "Arrêtez les filles! on tourne", sous le thème "Mouvement". Par ailleurs, avec le tableau "Peace", Khamlichi est arrivée à décrocher le 2ème prix, sur plus de 2 millions de participations et 7 100 finalistes, au concours international de l'espace aux USA, ce qui lui a permis d'être parrainée par l'Astronaute américain Leroy Chiao.

Une artiste marocaine, se distingue à l'international

مشروع يوروميد للهجرة يعقد ورشة عمل حول تنمية القطاع الخاص من خلال الهجرة

الهجرة والقطاع الخاص موضوع يوروميد الثالث

شارك 21 ممثلا من الجزائر ومصر والأردن ولبنان والمغرب وفلسطين وتونس في ورشة عمل حول موضوع تنمية القطاع الخاص من خلال الهجرة التي نظمها مشروع يوروميد للهجرة الثالث في فرانكفورت، ألمانيا من 25 إلى 28 مارس 2014 بتمويل من الاتحاد الأوروبي. وتم خلال هذه الدورة التي دامت أربعة أيام واحتضنتها وكالة التنمية الألمانية، استعراض الدروس المستفادة من العنصر الخاص بالهجرة والتنمية، وتركزت المناقشات بشكل خاص على ضرورة فهم أفضل للحكومات للغة الأعمال من أجل العمل على جذب مجتمعات الشتات والمهجر في الخارج، وذلك بهدف تحديد وفهم أفضل لهذه الجماعات ومعالجة الحاجة إلى تناسق السياسات التي تسمح بنمو الأعمال التجارية في بيئة ملائمة، يضيف بلاغ ليوروميد. وتم تكريس اليومين الأولين للورشة للقطاع الخاص والتنمية، واحتياجات رجال الأعمال المهاجرين ودور المؤسسات الصغيرة والمتوسطة، وتم توسيع المناقشات حول هذا الموضوع في اليوم الثالث بالتطرق لأمثلة عملية ناجحة، ومنها حالة رجل أعمال عبر الحدود الوطنية الذي استفاد من برنامج عودة المهاجرين الممول من طرف وكالة التنمية الألمانية. واختتم اليوم الأخير بالقيام بعمل جماعي غير رسمي متعدد البلدان بالنسبة للمستقبل، وتضمن قضايا تتعلق بتشجيع السياسات الرامية إلى تحقيق بيئة عمل أكثر ملائمة. وسيكون اللقاء القادم حول الهجرة والتنمية عبارة عن اجتماع بين النظراء سيعقد في فرنسا في اوائل اكتوبر2014 . يهدف مشروع يوروميد للهجرة الثالث، الذي يحظى بميزانية من طرف المفوضية الأوروبية قدرها 5 ملايين يورو إلى تعزيز التعاون حول قضايا الهجرة بين البلدان الشريكة في جنوب المتوسط والدول الأعضاء في الاتحاد الأوروبي وبين دول جنوب المتوسط في حد ذاتها، إلى جانب مساعدة الدول الشريكة على إيجاد حلول لمختلف أشكال الهجرة؛ بالإضافة إلى خلق شبكة للمحترفين من أجل تحسين التعاون وتبادل الممارسات السليمة والخبرة، وسوف يدعم المشروع الصلة بين الهجرة والتنمية، ومساعدة البلدان الشريكة على مكافحة الاتجار بالبشر وتعزيز قدرات إدارة الحدود.

مشروع يوروميد للهجرة الثالث في فرانكفورت

Douane : Fin du régime de l'admission temporaire pour le transport de marchandises à caractère commercial

Fin du régime appliqué au transport des marchandises commerciales

Les moyens de transport à usage privé importés par des personnes ayant leur résidence habituelle à l'étranger et transportant des marchandises à caractère commercial ne pourront plus bénéficier du régime de l'admission temporaire à partir du 1er mai 2014, ceci conformément à la Loi de Finances pour l'année en cours, annonce l'administration des Douanes et Impôts Indirects. L'administration des douanes et impôts directs indique que "Les marchandises importées à des fins commerciales, devront satisfaire à la réglementation et aux procédures en vigueur en matière d'importation. Cette nouvelle mesure s'inscrit dans le cadre des objectifs du Gouvernement visant à lutter contre le commerce informel et l'importation de marchandises qui peuvent présenter des risques pour la santé des citoyens, pour l'environnement ou pour la sécurité". "Il demeure entendu que les véhicules à usage privé, ainsi que leurs pièces de rechanges, leurs accessoires et équipements normaux importés par des personnes ayant leur résidence habituelle à l'étranger, pour leur usage strictement personnel, continueront à bénéficier du régime de l'admission temporaire pour la durée de séjour de leur propriétaire sans que cette durée ne dépasse six mois pour les véhicules automobile de tourisme et 3 mois pour les véhicules utilitaires (fourgons, camionnettes,…)" précise l'administration des douanes.

Annonce de l'administration des douanes et impôts directs

المغربية نجاة بلقاسم ضمن لائحة النساء العربيات اللائي خطفن المجد في الغرب

نجاة بلقاسم" ذات الأصول المغربية ضمن لائحة النساء المتفوقات"

أدرجت إحدى الصحف العربية الدولية، اسم الفرنسية ذات الأصول المغربية "نجاة بلقاسم"، ضمن لائحة النساء اللائي شكلن نماذج نسائية استطاعت في ظل الأرضية الخصبة المتاحة لهن في بلدان المهجر النبوغ والتفوق في شتى المجالات، ورسمن صورة أكثر إشراقا عن دور المرأة داخل المجتمع. صحيفة العرب الدولية، التي تناولت المقال، تحت عنوان "إنجازات ونجاحات مشرفة لنساء عربيات تكسر النموذج التقليدي للمرأة العربية وترسم صورة أكثر إشراقا"، أبرزت العديد من الاسماء لنساء عربيات، كالمعمارية البريطانية من أصول عراقية "زها حديد"، والتونسية "آمال كربول" وزيرة السياحة التونسية الجديدة في حكومة "مهدي جمعة"، والتي عرفت كناشطة شابة بالمجتمع المدني في ألمانيا. اللائحة المُشرفة للنساء العربيات بالمهجر، شملت الفرنسية من أصول مغربية أمازيغية "نجاة بلقاسم" التي عينها رئيس الحكومة الفرنسية الجديد، "مانويل فالس" وزيرة لحقوق النساء والمدينة والشباب والرياضة، وأشارت الصحيفة إلى أن وصف الكاتبين "فيرونيك بيرنهايم" و"فالنتين سبيتز" ل "بلقاسم" بالغزالة في كتابهما الذي صدر في عام 2012 لم يكن اعتباطيا، بل لأنها أثبتت أنها نجمة الحزب الاشتراكي وأدت دورا كبيرا في وصول الرئيس الفرنسي "فرانسوا هولاند" إلى الحكم.

نجاة بلقاسم ترسم صورة مشرقة بالغرب

Ministère des MRE : Sixième université d’été au profit de la jeunesse marocaine à l’étranger

Organisation de la 6ème édition des Université d'été

La communauté marocaine de l'étranger entend préserver l'identité nationale de ses nouvelles générations. La Fondation Hassan II agit en ce sens en organisant chaque année des séjours culturels au Maroc pour les enfants des MRE. Pour sa part, le ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration organise, chaque année sur la même logique, une université d'été pour les jeunes de 18 à 25 ans. Cette université d'été vise à répondre à la demande de plus en plus forte de la communauté MRE dans les domaines culturel et éducatif. Le but recherché porte sur la préservation de l'identité nationale des nouvelles générations de la communauté émigrée dans ses dimensions linguistique et culturelle, la propagation des valeurs civilisationnelles fondées sur la tolérance, le dialogue et la cohabitation et le renforcement de leur attachement à leur mère patrie. Suite au succès des premières éditions des universités d'été organisées depuis le mois de juillet 2009, la sixième édition destinée aux jeunes âgés de 18 à 25 ans sera organisée du 02 au 13 août 2014 pour 300 candidates et candidats de différents pays d'accueil, en partenariat avec le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et trois universités marocaines (Abdelmalek –Essaâdi –Tétouan, Hassan II-Casablanca, et Ibn Zohr-Agadir). Les activités qui seront proposées porteront sur le perfectionnement ou l'apprentissage de la langue arabe, l'organisation des conférences et les visites à caractère culturel, économique, artisanal et artistique. Ces universités offrent non seulement un espace d'apprentissage de langue et de culture marocaines, mais également des opportunités réelles pour que ces jeunes puissent rencontrer leurs homologues et les différentes composantes de la société marocaine (des universitaires, des élus, des grands responsables du secteur économique, des professionnels, des intellectuels, des artistes, des associations culturelles …), permettant ainsi de renforcer et de créer des relations de convivialité et d'amitié entre les Marocains. Les frais de séjour, à savoir logement, nourriture, transport interne et billets d'avion sont pris en charge par le Ministère Chargé des Marocains Résidant à l'Étranger et des Affaires de la Migration. Pour participer à cette université d'été, il faut notamment être âgé de 18 à 25 ans et universitaire, appartenir à une famille MRE et n'avoir jamais participé à une telle opération organisée par le ministère des MRE. La date limite d'inscription est le 15 mai 2014. Le bulletin d'inscription peut être téléchargé ici. Le programme de l'université d'été 2014 est ici. Pour en savoir plus, on peut aller ici.

Le 6 ème séjour culturel pour les enfants des MRE

"L'importance de la cohésion familiale pour les Marocains résidant à l’étranger" au centre d'une rencontre aux Pays Bas

Cohésion familiale pour les MRE aux Pays Bas

Les participants à une rencontre organisée, vendredi soir à Heeren (200 km au sud-est d'Amsterdam), ont souligné l'importance de la cohésion familiale dans le renforcement de l'identité et de l'éducation des enfants des Marocains établis à l'étranger en faveur d'une intégration saine. Organisée à l'initiative de l'association "couleurs et compétences diverses" en collaboration avec le consulat général du Maroc à Den Bosch, la rencontre qui a été rehaussée par la présence d'imminents professeurs s'est penchée sur la mise en exergue de la place qu'occupe la famille dans l'Islam et les derniers développements apportés par le code de la famille marocain en la matière. Pour le membre du conseil des oulémas de Salé, Idriss Khalifa, il a souligné l'importance du thème du renforcement de la cohésion familiale qui passe tout d'abord par l'éducation des enfants selon les préceptes de l'Islam modéré tel que prôné par le Maroc, ajoutant que le Royaume s'érige aujourd'hui grâce à son ouverture en modèle à suivre pour beaucoup de pays arabes et musulmans. M. Khalifa qui a regretté que certains jeunes soient victimes de manipulations et d'influence de courants étrangers aux valeurs authentiques de Islam, a souligné que le premier rôle de la famille est de protéger ces enfants des dérives en leur inculquant les valeurs de paix, de cohabitation et de respect de l'autre tel que défendues par l'Islam qui est, avant tout, une religion de partage et d'ouverture. Il a par ailleurs mis l'accent sur la conception erronée du "jihad" chez certains jeunes influencés par des idées radicales, relevant qu'"aller combattre dans certains pays et tuer d'autres êtres humains ne relèvent pas du vrai Islam". Pour sa part, la présidente de la chambre sociale à la cour d'appel de Casablanca, Rachida Ahfoud a souligné le rôle central de la famille dans le développement de la société, soulignant que le nouveau code de la famille a permis au Maroc d'occuper une place très importante parmi les pays les plus avancées en la matière. Ce code a donné à la préservation de la cohésion familiale une importance primordiale en garantissant les droits de toutes les composantes de cette famille (les deux conjoints et les enfants), a indiqué Mme Ahfoud, rappelant que pour la consolidation de ces acquis, le Maroc a lancé pour la première fois un grand chantier portant sur la réforme de la justice. Elle a, dans ce cadre, mis l'accent sur les nouveautés de la loi marocaine visant à consolider la cohésion familiale dont le droit de la femme de choisir son conjoint, le partage de responsabilité au sein de la famille, la loi sur le mariage des mineurs et les droits des enfants. Karima Bouamri, présidente de l'association pour la défense du Prophète a souligné que l'Islam a traité toutes les problématiques dont souffre aujourd'hui la famille d'où la nécessité de revenir au Coran et à la Sounna pour y puiser en vue de fonder un foyer basé sur le respect, l'amour et la paix sociale, ajoutant que l'interprétation erronée ou mal intentionnée parfois des textes du Coran et des paroles du Prophète constitue la source principale de désinformation. Dans une déclaration à la MAP, le consul général du Maroc à Den Bosch, Mohamed Taja a indiqué que cette rencontre qui intervient à l'occasion de la célébration du 45-ème anniversaire de la migration marocaine aux Pays-Bas, se veut une occasion pour débattre des problèmes que rencontre la communauté marocaine en Hollande notamment la dislocation familiale et son impact sur les enfants. Le débat a porté lors de cette rencontre sur plusieurs problématiques liées à l'identité et la culture de la communauté marocaine établie aux Pays-Bas et à son intégration dans le pays d'accueil mais aussi aux difficultés rencontrées au niveau de l'authentification des mariages et l'enregistrement des enfants dans les livrets de familles, entre autres.

Cohésion familiale: On en parle aux Pays Bas

Prix Mars d'Or 2013: Badr Hari élu meilleur sportif marocain

Badr Hari décroche le Prix Mars d'Or 2013

Casablanca - La radio du sport "Radiomars" a organisé, lundi soir à Casablanca, la deuxième édition des Prix Mars d'Or récompensant les meilleurs sportifs marocains pour le compte de l'année 2013, élus par les internautes et les auditeurs du site électronique de la radio, rapporte la MAP. Badr Hari - PH riyada.ma Badr Hari - PH riyada.ma A l'issue de ce sondage, le champion marocain Badr Hari a été élu meilleur sportif de l'année 2013 avec 86pc des voix, alors que le défenseur du club italien de l'AS Rome, Mehdi Benatia a été couronné meilleur joueur avec un total de 87pc des voix. Chez les entraineurs, le Mars d'Or est revenu à Hicham Dmaii, entraineur du Kawkab Marrakech (75pc). Radiomars a, également, réservé des Prix d'honneur à nombre de personnalités ayant contribué au rayonnement du sport national et africain. Ainsi, le Prix Mars d'Or Fair-play a été attribué à titre posthume à Feu Mohamed Mjid, ancien président de la Fédération royale marocaine de tennis, pour son militantisme dans le domaine du sport et de la société civile, tandis que le Prix Mars d'Or Legend a été décerné au grand coureur cycliste Mustapha Nejjari. Le Mars d'Or de l'Africanité est revenu au secrétaire général de la Confédération africaine de football (CAF), Hicham El Amrani, alors que le Mars d'Or performance est allé au brillant cavalier Abdelkbir Ouaddar qui a fait bonne figure lors des différents concours internationaux auquel il a pris part en 2013. Le Mars d'Or d'honneur est venu saluer la performance exceptionnelle du Raja de Casablanca lors de la Coupe du monde des clubs de football-2013. Cette cérémonie a été marquée par la présence, notamment, de la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida, du président de la Fédération royale marocaine de football, Faouzi Lekjaa, outre plusieurs entraineurs nationaux, anciens joueurs internationaux et des personnalités sportives.

Badr Hari: meilleur sportif de l'année 2013

Deux poètes marocains au "Voix vives .." de Sète

La poésie Marocaine s'invite à Paris

Paris - Au Festival de poésie "Voix vives de Méditerranée en Méditerranée" qui aura lieu du 18 au 26 juillet prochain à Sète au sud de la France, prennent part, deux poètes marocains. Deux poètes marocains au "Voix vives .." de Sète Salah Boussrif et Abderrahim El Khassar, participent, selon la MAP, à ce festival qu'abrite la ville de Sète pour la 5ème année consécutive. Pendant neuf jours, plus de 100 poètes entourés de nombreux comédiens, musiciens, conteurs et chanteurs se mettent au service de la poésie et offrent aux festivaliers près de 650 rendez-vous dans différents lieux de la ville. Lectures, performances, dédicaces et spectacles de rue seront au cœur de la manifestation, mais également de grands concerts, des récitals ainsi que des installations de plasticiens. Des éditeurs et libraires proposeront, à cette occasion, les recueils des poètes invités ainsi qu'un panorama de la poésie contemporaine. "Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée" a pour ambition de faire découvrir au public la poésie méditerranéenne contemporaine, en l'invitant à s'"emparer d'un imaginaire impliqué dans une culture commune à tous", selon les organisateurs de l'événement. Actuellement membre fondateur de La Maison de la poésie au Maroc, Salah Boussrif a publié plusieurs recueils dont "Fruit de la nuit" en 1994, "A la recherche d'un ciel" (1997), "Anthologie de la poésie marocaine contemporaine" (1998), "Arbres de sommeil" (2000), "Reliefs bleus" (2002), "Envie d'un amoureux" (2008) et "Porteur du miroir" (2008). L'écrivain et poète Abderrahim El Khassar a publié plusieurs recueils de poésie, dont "Ondor waktafi binadar" (2002), "Akhirane wassala achitae" (2004), "Nirane sadiqa" (2009) et "Bayt baîd" (2013). Il est correspondant culturel pour plusieurs journaux et magazines arabes et participe comme intervenant à de nombreux forums dans le monde arabe, mais également en Europe et en Amérique. En 2011, il a obtenu le 4è Prix Buland Al Haïdari de la jeune poésie arabe, qui lui a été décerné ex aequo avec le poète koweitien Mohamed Hicham Al-Maghribi lors du 33 è Moussem culturel international d'Asilah.

Poésie: Deux marocains au festival de Sète

La Tunisie abritera le forum Maghreb-Machrek sur la migration

Forum Maghreb-Machrek en Tunisie

La troisième édition du forum social Maghreb-Machrek sur la migration se tiendra dans le gouvernorat de Monastir les 18, 19 et 20 avril prochains. Cette édition sera principalement axée sur les effets des politiques migratoires européennes sur le Maghreb et les accords de partenariat et de mobilité entre l'UE, la Tunisie et le Maroc. Il sera également question du drame des disparus tant sur les routes maritimes que sur les routes terrestres et la libre circulation et installation en Méditerrané Les politiques migratoires et la situation juridique des étrangers au Maghreb ainsi que la lutte contre le racisme et les discriminations au Maghreb feront aussi l'objet de cette rencontre.

Migration: Forum en Tunisie

Alerte : Omar Hilale nommé Ambassadeur du Maroc à l’ONU

Nomination Royale: Omar Hilale à l'ONU

Le Roi Mohammed VI a reçu, aujourd'hui au Palais Royal de Tétouan, Omar Hilale, et l'a chargé des fonctions d'Ambassadeur, Représentant permanent du Royaume du Maroc auprès de l'Organisation des Nations Unies, indique un communiqué du Cabinet Royal. "La nomination de Omar Hilal qui intervient sur proposition du Chef du Gouvernement, et à l'initiative du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, sera formalisée lors d'un prochain Conseil des Ministres, conformément aux dispositions de l'article 49 de la Constitution", ajoute le communiqué. Pour rappel. Hilale, actuellement Ambassadeur Représentant permanent du Maroc auprès de l'Office des Nations Unies à Genève, avait assumé les fonctions de secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, ainsi que plusieurs responsabilités diplomatiques.

Omar Hilale, ambassadeur à l'ONU

Nos réseaux de compétences

google map api v3 test 10

Demandeurs de compétences Demandeurs de compétences

Derniers inscrits Derniers inscrits

Affichage de 3 résultat(s).
76 CVs dans la CVthèque
902 Compétences marocaines inscrites