La plateforme Maghribcom La plateforme Maghribcom

Afin de faciliter l'information relative à la mobilisation des compétences marocaines à l'étranger, le Ministère Chargé des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la Migration a mis en place une plateforme Web ciblant de façon prioritaire la communauté marocaine expatriée qualifiée. Il s'agit notamment de rassembler sur la même plateforme les informations relatives aux plans et programmes nationaux en œuvre au Maroc, aux opportunités d'affaires et d'investissements, au programme de mobilisation de compétences mis en œuvre par le MCMRE en partenariat avec les différents acteurs nationaux, les pays d'accueil et les réseaux de compétences.

Cette plateforme permet également l'accès facile aux guides pratiques et aux annuaires thématiques ou géographiques élaborés par le Ministère et ses partenaires. 

Actualités Actualités

Migration Le Pnud lance deux projets de développement local

Migration Le Pnud lance deux projets de développement local

Le PNUD est déterminé à briser les préjugés sur les étrangers. C'est à travers le lancement, vendredi dernier à Rabat, de la 2e phase de l'Initiative conjointe pour la migration et le développement (ICMD) qu'il compte y parvenir. Il s'agit d'un programme destiné à accroître l'apport des migrants au développement local, aussi bien du pays d'origine que d'accueil. Le Maroc, dont la diaspora s'élève à près de 5 millions de personnes, fait partie des 8 pays bénéficiaires de ce programme financé par l'Union Européenne (l'UE) à hauteur de 9,5 millions de dollars. Une partie de cette enveloppe permettra la réalisation de deux projets, l'un d'eux dans le Sud et l'autre dans l'Oriental. Ces projets, sélectionnés pour leur impact sur le développement local, impliquent principalement les communes et la société civile. Le 1er porte sur l'aménagement de 14 parcelles agricoles ainsi que la création de 14 postes pour les jeunes agriculteurs de la région. Quant au 2e projet, il prévoit la formation et la commercialisation des produits du terroir destinés aux jeunes marocains, notamment des MRE. Pour Anis Birrou, ministre chargé des MRE et des affaires de la migration, les acteurs locaux jouent un rôle déterminant dans le renforcement de l'implication des migrants. Selon lui, la question de la migration ne se limite plus à une relation tripartite gagnant-gagnant entre l'immigré, le pays d'accueil et celui d'origine. «Les acteurs locaux, notamment les élus se sont joints au débat», a-t-il affirmé. Ce qui est déterminant dans la mesure où les collectivités locales représentent des entités stratégiques du fait de leur proximité avec leurs administrés. Concrètement, le PNUD veut à travers cette initiative montrer que les migrants ne constituent pas une source de problèmes mais plutôt un atout pour le développement du pays d'accueil, mais également d'origine. Anis Birrou considère qu'il serait illusoire de vouloir bloquer la migration internationale. «Il ne faut pas voir dans ces flux migratoires une menace, mais un véritable atout», dit-il, tout en insistant sur l'apport des 5 millions de MRE au développement des différents pays d'accueil. Rupert Joy, chef de la délégation de l'UE au Maroc abonde dans cette direction : «même si la communauté internationale cherche des solutions à cette problématique, elle reconnaît toutefois que la migration est devenue un moteur de développement économique et humain», a-t-il ajouté. D'où «le défi est d'intégrer ce dossier dans les agendas internationaux», comme l'a souligné Bertrand Louis, ambassadeur suisse à Rabat.

Migration Le Pnud lance deux projets de développement local

عُثمان.. نموذج من المغاربة الباحثين عن الذات وسط الهجرة

عُثمان.. نموذج من المغاربة الباحثين عن الذات وسط الهجرة

هي رحلة للبحث عن الذات تلك التي ينخرط ضمنها الشاب المغربي عثمان مغني، المستقر ببلدة "سِيتْشِيس" في ضواحي مدينة برشلونة الكتلُونيَّة، وقد اختار لها أن تتمّ باللجوء إلى "فوضَى خلّاقَة" منذ أن انتقل من المغرب إلى مستقرّه الحالي. زيارة عائليّة، رافق ضمنها عثمان أباه صوب برشلُونة، جعلته يختار كَاتَالُونيا فضَاء للبحث عن التحصيل العلمي الأكاديمِي.. لكنّ مواجهته لمشاكل اقتصاديَّة واجتماعيَّة دفعت صوب إيقافه "التحرك لأجل العلم" قبل أن يعاود استئناف ذات التحرّك والانخراط بدراسة للتدبير الإداريّ. الشاب مغني هو نموذج حيّ لفئة من "مغاربة العالم" اختارت "التجربة والخطأ" في بحثها عن موضع قدم ثابث للأقدام وسط بيئة لا تؤمن إلّا بالحركيّة والتغيّر.. لذلك لا يمانع في الانخراط ضمن تجارب "معاودة البناء" كلّما صادف تحدّيات قد تقترب أو تنأى عن الموضوعيّة. حاليا، ينخرط عثمان ضمن تجربة شركة أنشأها لأجل الاشتغال بالمجال الطاقيّ انطلاقا من برشلُونَة.. لكنّه لا يخفِي إيمَانه الكبير بقدرة ذات الإطار الخدماتي على قصد السوق المغربيّة بمشروع تجريبي يمكنه النموّ في ظلّ الرهانات الطاقية التي يحملها الوطن الأمّ. ويعمل مفني على إنجاز دراسات تهمّ الفواتير الطاقيَّة لعدد من الاستثمارات القائمَة بكتَالُونيا، هذا قبل صياغة مقترحات عمليَّة تمكّن أصحاب الرساميل من تقليص الكلفة التي تترتب عن استعمالات مختلة للكهرباء والغاز والمنعكسة على رقم المعاملات وهامش الربح. "هذه التجربة تسير بشكل جيّد بالرغم من إكراهات التأسيس وما يواكبها من ضرورة وضع الأقدام بثبات وسط سوق مثل هذه الخدمات" يقول عثمان، ضمن تصريح لهسبريس، قبل أن يزيد: "إنّه مشروع أومن به بناء على تجربتي السابقة ضمن شركَة شغّلتني في ما مضَى، وأراهن على تحقيق التطوّر في مدَى زمنيّ معقول للغاية". ويورد نفس الشاب المغربيّ أنّه في طور ربط "اتصالات استفساريّة" مع فاعلين في القطاع الطاقي بالمغرب، معبرا عن كون هذا التعاطي يروم "نقل أفكار عمليّة صوب حيز التنفيذ بالوطن الأمّ، خاصة استثمار الطاقات المتجدّدة على مستوى القرى". "الفكرة الأساس تقترن بإيجاد صيغة لتفعيل تجربة طاقية بديلة بإحدى القرى المغربيّة، وذلك بعيدا عن المدن التي ألفت ساكنتها الاستعمالات الكلاسيكيّة للطاقة الكهربائيّة" يضيف عثمان مغني بصوت لا يخلُو من التحدّي والإصرار، معتبرا بأنّ الأجوبة التي تلقّاها "تجعل الاطمئنان حاضرا تجاه خطوات مستقبليّة يتوفر على أفكار بخصوصها" وفق تعبيره. جدير بالذكر أن ذات الشاب المغربيّ ينخرط في عدد من المبادرات الجمعويّة والسياسية بكَاتَالُونيا، موردا لهسبريس أنّ حافزه في ذلك يقترن بما طال الجالية المغربيّة جرّاء تأثير الأزمة الاقتصاديّة على القطاعات التي تشغّلهم بنسبة أكبر.. ويزيد: "النشطاء الجمعويون، من خلال التنظيمات التي تلمّهم، يقومُون بما هو متاح لهم لتخفيف مضار الأزمة، وينبغي أن يلتفّ كل ذوي الغيرة على المغاربة، أينما كَانُوا، للمساهمة في تخفيف المحن".

عُثمان.. نموذج من المغاربة الباحثين عن الذات وسط الهجرة

Le régime spécial pour les MRE adopté en Conseil de gouvernement

Le régime spécial pour les MRE adopté en Conseil de gouvernement

Les aménagements promis pour les MRE et ex-MRE, dans le cadre de l'amnistie sur les avoirs détenus à l'étranger et non déclarés, viennent d'être validés. Le conseil du gouvernement a en effet adopté, jeudi 9 octobre à Rabat, le projet de loi relatif aux avoirs et liquidités détenus à l'étranger par les MRE qui transfèrent leur résidence au Maroc. Le texte a mis en place un régime spécial dit «attractif et souple» en leur faveur, à travers notamment l'extension du délai de déclaration de 3 à 6 mois et la définition précise des avoirs et liquidités objet de déclaration (biens immeubles, actifs financiers, valeurs mobilières ou encore titres de capital et de créances). Le dahir 1-59-358 du 17 octobre 1959 relatif aux avoirs à l'étranger ou en monnaies étrangères oblige les MRE, transférant leur résidence au Maroc, à déclarer à l'Office des changes la totalité de leurs biens et avoirs détenus à l'étranger dans un délai de 3 mois à compter du jour du changement de résidence. En faisant ces déclarations, ces MRE ne peuvent disposer des biens et avoirs déclarés que sur autorisation de l'Office. «Or ces dispositions anciennes et dépassées de par l'expérience constituent aujourd'hui une véritable contrainte pour les MRE qui désirent s'installer au Maroc», explique le ministère de l'Économie et des finances, dans une note de présentation du projet. Ce dernier libère aussi les ex-MRE, ayant déjà transféré leur résidence au Maroc et n'ayant pas accompli les obligations de déclaration des avoirs et liquidités, de toute poursuite sur le plan de la réglementation des changes. Le texte dispense également les MRE, déclarant leurs liquidités en devises, d'une autorisation générale ou particulière. Ils seront en effet libres d'effectuer tout acte de disposition sur les avoirs et liquidités déclarés sans en référer à l'Office des changes. Ainsi, le projet de loi met en place des dispositions transitoires permettant aux MRE ayant déjà transféré leur résidence au Maroc, avant la date de publication de cette loi, d'effectuer la déclaration des avoirs et liquidités détenus avant ladite date. Rappelons que l'amnistie sur les biens détenus à l'étranger est une mesure instaurée par la loi de Finances 2014. Elle prendra fin le 31 décembre 2014 et ne sera pas reconduite selon les dernières déclarations de membres du gouvernement Benkirane.

Avoirs détenus à l'étranger

قنصلُ المغرب بنيويورك: هكذا نُيسّر الحياة على مغاربة أمريكا

قنصلُ المغرب بنيويورك: هكذا نُيسّر الحياة على مغاربة أمريكا

يبسط القنصل العام للمغرب في نيُويورك، محمد بنعبد الجِليل، صورًا من خدمَة المهاجرِين المغاربة بثمانية وأربعِين ولايَة أمريكيَّة، إلى جانب المدن المعهُود بها إلى قنصليَّة واشنطن. وأفاد القنصل، في حوارٍ مع هسبريس، أنَّ هناك حرصًا على تسهِيل المأموريَّة على الجالية المغربيَّة، وإنْ كانت بعضُ الصعوبات من قبيل ضغط العمل في بعض المواسم، وشمل عدد كبير من الولايات يحُول دون الردِّ على مكالماتٍ هاتفيَّة في بعض الأحيَان. بنعبد الجلِيل يردفُ أنَّ قنصليَّة متحركة جرَى إيفادها، السنة المنصرمة، إلى عددٍ من الولايات البعِيدة، كيْ تعفِي المغاربة من التنقل حتَّى نيويورك، فيما لمْ يعد التوصل بجواز السفر يستغرقُ أكثر من أسبوع إلى أسبوعين. السيد القنصل، هلَّا قدمت لنَا نبذةً عن اشتغالِ قنصليتكم في نيُويورك مع الجالية؟ القنصليَّة المغربيَّة في نيُويورك تغطِّي ثمانية وأربعِين ولاية من الولايات المتحدَة الأمريكيَّة، واشتغالنا يجرِي بصورة مباشرة مع المواطنين الذِين يفدُون إلينا، موازاة مع الاشتغال عبر البرِيد سواء عبر الوكالة أو تجديد جواز السفر، حيثُ إنَّ هناك أمورًا يمكنُ أن تتم عبر البرِيد، إذَا توفرتْ بطاقة تعريف وطنيَّة بيوميتريَّة لدَى المواطن. الأمور تسيرُ على مَا يرام، في يومنَا هذَا، حيثُ إنَّ التوصل بجواز السفر لم يعد يستغرق أكثر من أسبوع أو أسبُوعين، أمَّا بالنسبة إلى المواطنين الذِين يفدُون إلى قنصليتنَا فهم في الغالب من المقِيمين بنيُويورك وضواحِيها، أوْ من المدُن القريبة مثل بوسطن وفيلاديلفيَا. وفي الغالب فإنَّ لزوم حضورهم إلى القنصليَّة فيتمُّ لأجل تهييء البطاقة الوطنيَّة، من أجل أخذ البصمات. نعلمُ أنَّ الولايات المتحدة الأمريكيَّة بلدٌ شاسع، السفر فيه من ولايةٍ إلى أخرى قدْ يستدعِي ساعاتٍ طوال من الطيران، بما تستلزمهُ من مصاريف، كيف تعينُون المغاربة القاطنين في ولايات بعيدة، لا قنصليَّة فيها، على قضَاء مصالحهم الإداريَّة؟ إلى جانب الإرسال بالوثائق عبر البرِيد، في بعض الحالات، ثمَّة آليَّة أخرَى نعمدُ إليها ممثلةً فِي القنصليَّة المتحركَة، التِي كانت السنَة الماضيَة في هيُوستن، كما مضت إلى أورلاندُو وشيكاغُو، ولوس أنجلُوس، سعيًا منَّا إلى تقريب الإدارة من المواطن، وتسهِيل المأموريَّة على المغاربة المقيمين في الولايات المتحدَة. بحكم الأرقام التي تتوفرُون عليها، ما هي المدينة الأمريكيَّة التي تعرفُ تركزًا كبيرًا للجالية المغربيَّة؟ بصورةٍ تقديريَّة، أظنُّ فلوريدَا إلى جانب نيويورك، الأكثر احتضانًا للجالية المغربيَّة من أصل 250 ألف إلى 300 ألف مغربِي يقيمُون في مجمل الولايات المتحدة الأمريكيَّة، في فلوريدا، مثلًا، هناك نحو ثلاثين ألفًا، وزهاء 24 ألف في نيوروك، أمَّا الجاليَة المغربيَّة المقيمة بواشنطن دِي سِي وَفرجينيا وماريلاند، فثمَّة قسمٌ قنصليٌّ تابع للسفارة المغربيَّة في واشنطن يتولَّى أمرهُم. مهاجُرُون مغاربة كثرٌ في الخارج بالولايات المتحدَة كمَا فِي دولٌ أخرى، يشكُون تعطل أغراضهم بسبب اشتغال القنصليَّات المغربيَّة ويقولون إنها لا تكترثُ كثيرًا بإشكالاتهم؟ ما بإمكانِي أنْ أتحدث عنهُ هو القنصليَّة المغربيَّة في نيُويورك، التي قدمتُ إليها في شتنبر 2012، فمنذُ ذلك الوقت ونحنُ نسعَى جاهدِين، ما أمكننا، أن نتجاوب بالصورة المطلُوبة مع المواطنين المغاربة حيثُمَا كانُوا. في بعض المرَّات، تكُون هناك بعضُ الصعوبات، بحكم أنَّ قنصليتنا تغطِّي 48 ولايَة، ولذلك فنحنُ نحاولُ إجابة كل النداءات، في وقت معقول، كمَا أنَّ ضغطًا في العمل قدْ يحصل أثناء بعض المواسم، مثل العطلة الصيفيَّة، والفترات التي تسبقُ الأعيَاد، فيضحِي من الصعب الردُّ على بعض المكالمات الهاتفيَّة، ولذلك نطلبُ من المواطنِين المغاربة أنْ يتفهمُوا الوضع في بعض المرَّات، ويتركُوا رسالةً بعد اتصالهم بالقنصليَّة، في العلبَة الصوتيَّة، مضمنةً أرقامهم، لأنهم قد يتركُون رسالةً صوتيَّة في بعض المرَّات لكن دون أرقامهم، لأنَّ مطمحنَا هُو إيجادُ كلِّ مواطن الجواب الذِي يصبُو إليه.

قنصلُ المغرب بنيويورك: هكذا نُيسّر الحياة على مغاربة أمريكا

Initiative conjointe pour la migration et le développement

Deux projets au Maroc soutenus par un programme international

Le Maroc fait partie des huit pays cibles de l'initiative conjointe pour la migration et le développement ; un programme financé par l'Union européenne ainsi que la Direction du développement et de la coopération suisse (9,5 millions de dollars américains) et mis en œuvre par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) en partenariat avec l'Organisation internationale de la migration (OIM), ainsi que d'autres organismes internationaux. Ce programme, qui est dans sa seconde phase, est axé sur l'apport des migrants au développement local. Deux projets sont soutenus par le programme au Maroc. Le premier, baptisé «migrations, territoires et développements», s'étale d'avril 2014 à janvier 2016 et nécessitera une enveloppe budgétaire de 230.041 dollars. Il implique les acteurs des collectivités territoriales et les migrants marocains résidant à l'étrange. Il vise, en premier lieu, à renforcer les capacités et le rôle des migrants dans le développement territorial au Maroc. L'information et la formation de la société civile, des élus locaux et des fonctionnaires des collectivités territoriales sur les droits sociaux des migrants sont érigées en priorité. Il s'agit aussi de sensibiliser et renforcer les capacités des collectivités territoriales pour la prise en considération de l'approche migration et développement dans les plans communaux de développement (PCD). L'implication des migrants dans la dynamique du développement économique est appelée à être améliorée à travers l'appui aux porteurs de projets d'investissement, par l'accompagnement à la gestion de coopératives locales et l'appui à la commercialisation équitable en Europe par le biais des réseaux de l'économie sociale et solidaire. La concrétisation de cet objectif passe par l'ouverture des bureaux d'orientation et d'accueil des migrants et la mise en place des formations spécifiques sur les normes et droits sociaux européens pour les élus et fonctionnaires qui seront amenés à gérer ces bureaux. Le deuxième projet (229.907,22 dollars), qui prendra fin en février 2016, porte sur les investissements et transferts de savoir-faire des migrants pour la relance de la polyculture dans l'oasis de Figuig. On ambitionne, à travers ce projet, d'augmenter le rendement des anciennes parcelles agricole de l'oasis de Figuig et permettre, de ce fait, la création de richesses économiques locales et le développement durable de l'oasis grâce au renforcement des capacités des habitants de la ville des deux rives et à l'appui des migrants figuiguis. L'idée est de renforcer les capacités locales, notamment celles des femmes, en matière de production et de valorisation des produits à fort potentiel de valeur ajoutée et également de préserver la biodiversité de l'oasis et les ressources naturelles locales par le biais du développement agricole intégré du territoire de Figuig. Ainsi, les coopératives de Figuig seront accompagnées et 14 parcelles agricoles seront aménagées. Quelque 14 postes rémunérés seront créés au profit de jeunes agriculteurs locaux. Ce projet traduit l'excellence des relations de coopération qui unissent le Maroc avec ses partenaires, qu'il s'agisse de la Suisse, de l'Union européenne, du système des Nations unies ou de l'OIM, selon le ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, Anis Birou, qui s'exprimait, vendredi, lors d'un séminaire de présentation du programme. La prise de conscience mondiale de la forte corrélation entre la migration et le développement, et du potentiel que représentent les migrants pour participer efficacement dans le développement de leur pays d'origine a mené, selon le responsable gouvernemental, de nombreux acteurs dans le monde à élaborer des programmes pour faire en sorte que la migration contribue efficacement au développement. «Au niveau national, cela se traduit par une plus grande intégration de la migration dans les politiques et les stratégies de développement, avec une prise de conscience accrue», relève-t-il. Ainsi, il s'avère primordial, d'après M. Birou, de créer un réseau national des partenaires en migration et développement dans les communes, les ministères, les établissements publics, les sociétés de financement et la société civile. Ce réseau sera chargé de favoriser le rapprochement et le partage d'expérience à partir des actions, projets et pratiques de leurs différentes institutions de mobilisation vers la diaspora. Vision commune au niveau local La seconde phase du programme, qui concerne 16 projets dans 8 pays cibles (le Maroc, le Costa-Rica, l'Équateur, le Salvador, le Népal, les Philippines, le Sénégal et la Tunisie), repose sur les engagements tirés du premier programme (2008-2012) qui a démontré qu'en «matière de migration et développement, les initiatives les plus durables sont celles qui présentent un ancrage solide au sein des collectivités locales dans les territoires d'origine et de destination. Lorsqu'une vision commune est partagée entre les collectivités locales et la société civile d'ici et de là-bas, elles développent des dynamiques à même de faire converger les différentes énergies vers un projet de territoire garant de la durabilité des actions», selon les initiateurs du programme.

Deux projets au Maroc soutenus par un programme international

بيرُو يدعو مغاربة العالم لمزيد من الاستثمار بالوطن الأمّ

بيرُو يدعو مغاربة العالم لمزيد من الاستثمار بالوطن الأمّ

قال الوزير المكلف بالمغاربة المقيمين بالخارج وشؤون الهجرة، أنيس بيرو، إن المغاربة المقيمين بالخارج مدعوون للمساهمة بشكل أكبر في تنمية بلدهم من خلال الاستثمار. وأضاف، اليوم بمراكش في مداخلة خلال ندوة حول "دور التحويلات المالية في تمويل التنمية في إفريقيا: الدروس المستخلصة من تجربة شمال إفريقيا"، أن الارتباط الوثيق الذي ما فتئ مغاربة العالم يثبتونه تجاه بلدهم، الذي حقق "نجاحا كبيرا" في جلب الاستثمارات الأجنبية، يتعين أن يشكل حافزا لهم للاستثمار أكثر في المغرب. وأبرز، في هذا الصدد، أن المملكة توفر إطارا مؤسساتيا وقانونيا مناسبا للاستفادة من كفاءات ورؤوس أموال مواطنيها المقيمين في الخارج، والذين يبلغ تعدادهم 5 ملايين مغربي، يتركز أزيد من 85 في المائة منهم في دول الاتحاد الأوروبي. وأشار الوزير إلى أنه فضلا عن المؤسسات القائمة في مجال تشجيع الاستثمار، اتخذت الحكومة المغربية مجموعة من الإجراءات لتيسير إنجاز المشاريع الاستثمارية لمغاربة العالم ببلدهم، محيلا بالخصوص على إحداث صندوق دعم الاستثمار الخاص بالمغاربة المقيمين بالخارج، والذي يتيح لكل من يتقدم بمشروع جديد للاستثمار أو يعتزم توسيع مشروعه الاستفادة من دعم مقدم من طرف الدولة يصل إلى 10 في المائة من كلفة المشروع، في حدود خمسة ملايين درهم لكل مشروع. ولفت الوزير، خلال هذا اللقاء الذي نظمته لجنة الأمم المتحدة الاقتصادية الإفريقية بشراكة مع اللجنة الاقتصادية والاجتماعية لغربي آسيا (الإسكوا) على هامش الملتقى التاسع لمنتدى التنمية بإفريقيا حول موضوع "طرق التمويل الجديدة من أجل التغيير"، إلى أن "المغرب لا يعتبر التحويلات المالية هدفا في حد ذاتها، لأن هذه المقاربة تنتقص من الدور الذي ينتظره من أبناءه المقيمين بالخارج"، مشددا على أن المملكة ترغب في أن تكون هذه التحويلات "إرادية وأن يقتنع المهاجرون بجدوها الاقتصادية". وبخصوص التجربة المصرية، أوضحت منى عصام، الأستاذة بكلية الاقتصاد والعلوم السياسية بجامعة القاهرة، أن تحويلات المصريين المقيمين بالخارج تعد من العائدات القليلة التي لم تتأثر سلبا بالأوضاع السياسية التي عرفتها مصر خلال السنوات الثلاث الماضية، مبرزة أن قيمة هذه التحويلات ارتفعت إلى نحو 20 مليار دولار نهاية السنة المنصرمة. وأكدت أن الاقتصاد المصري لا يستفيد بالشكل الأمثل من هذه التحويلات، لاسيما في ظل مرور نسبة كبيرة منها عبر القنوات غير الرسمية، موصية بضرورة تيسير ولوج المهاجرين والمتلقين للتحويلات للخدمات البنكية، وإحداث خدمات خاصة بالمهاجرين بالقطاع البنكي المصري، والاستغلال الجيد للإمكانات التي تتيحها التكنولوجيات الحديثة في هذا المجال، وكذا تخفيض تكلفة عمليات التحويل. من جانبه، أبرز نائب الأمين التنفيذي للجنة الأمم المتحدة الاقتصادية لإفريقيا، عبد الله حمدوك، أنه بالرغم من العائدات الكبيرة التي تدرها جاليات الدول الإفريقية على بلدانها الأم، فإن استفادة الدول المعنية من هذه الموارد في إنجاز المشاريع التنموية تبقى "محدودة جدا". وأوضح أن الاستفادة الفضلى من هذه الموارد يعترضها تحديين أساسيين هما ضعف البنية التحتية البنكية، وعدم فعالية التشريعات الوطنية في هذا المجال، داعيا الدول الإفريقية إلى العمل بشكل فعلي على جعل هذه التحويلات أسرع وأكثر يسرا وأقل كلفة. وأبرز خالد حسين، المستشار الاقتصادي بالإسكوا، أن تحويلات العمالة العربية بالخارج تشكل موردا هاما لدول شمال إفريقيا والشرق الأوسط لدعم جهودها التنموية، مشيرا في هذا الخصوص، إلى أن تحويلات المغاربة المقيمين في الخارج تمثل 7 في المائة من الناتج الداخلي الخام، وهو ما يضعها في المرتبة الثالثة في المنطقة بعد مصر ولبنان. وأوضح الخبير الاقتصادي أن حوالي 90 في المائة من هذه التحويلات تتوجه نحو الاستهلاك، مقابل أقل من 10 في المائة تتجه نحو الاستثمار، مشددا على الحاجة الملحة لوضع الدول الإفريقية والعربية سياسات وطنية واضحة لمواكبة المهاجرين للاستثمار في بلدانهم الأصلية من أجل استغلال هذا المورد في دعم القطاعات الحيوية بها، وفي مقدمتها الصحة والتعليم.

بيرُو يدعو مغاربة العالم لمزيد من الاستثمار بالوطن الأمّ

Lancement d'une grande opération de parrainage en faveur des jeunes MRE

Lancement d'une grande opération de parrainage en faveur des jeunes MRE

Le Ministère Chargé des Marocains Résidant à l'Etranger et des Affaires de la Migartion,organise en collaboration avec la Fédération Internationale des Marocains du Monde :Association Devoirs et Droits,une grande opération de parrainage en faveur des jeunes MRE. Vous êtes bacheliers (ou niveau Bac) Vous avez moins de 26 ans,pour votre BTS Management des Unités Commerciales en alternance. L'association Maroc Devoirs et Droits s'engage pour votre école,invite les chefs d'entreprise à vous parrainer et vous trouver une entreprise d'accueil en CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Pour y participer veuillez nous envoyer votre candidature au : info@myfrenchuniversity.com Ou contactez-nous en Urgence au: 01 40 70 00 04

Le Maroc s'investit pour sa jeunesse MRE

Paris: Distinctions Royales pour deux hommes d'exception

Paris: Distinctions Royales pour deux hommes d'exception

L'ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, a procédé, le mercredi 1er octobre 2014, à Paris, à la remise des insignes du wissam Al-Arch de l'ordre de Chevalier, décernés par SM le Roi Mohammed VI à MM. Gabriel Malka, spécialiste de la chirurgie maxillo-faciale, et Saïd El Asri, qui s'est distingué dans le domaine de la restauration et l'hôtellerie dans l'Hexagone. Lors de cette cérémonie, qui s'est déroulée en présence notamment de M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi, et d'autres personnalités marocaines et françaises de divers horizons, M. Benmoussa a indiqué que ces distinctions royales sont un hommage aux parcours exceptionnels et aux qualités professionnelles et humaines indéniables de ces deux Marocains et viennent célébrer leur réussite en France dans deux domaines différents et complexes.

Paris: Distinctions Royales pour deux hommes d'exception

Canada : journées culturelles marocaines

Canada : journées culturelles marocaines

Maghreb Canada Express organise, en partenariat avec le Groupe Atlas Média, le Forum des compétences marocaines résidant au Canada (FCMRC) et le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), les 27 et 28 septembre 2014 à Montréal, les journées culturelles du Maroc au Canada. Placée sous le thème «Migrations et sociétés : En finir avec la dérive des Continents», la rencontre a notamment été présidée par Mme Kathleen Weil, ministre de l'immigration, de la diversité et de l'inclusion (MIDI) et connu la participation de MM. Jaafar Debbagh représentant de M. Anis Birou, Ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration ; et Driss Ajbali, membre dirigeant du CCME. Les participants ont débattu de la Gestion de la diversité au Québec et au Maroc.

Canada : journées culturelles marocaines

مهاجرون.. صوت الشباب المغاربي في فرنسا

مهاجرون.. صوت الشباب المغاربي في فرنسا

بثت إذاعة البحر الأبيض المتوسط الدولية يوم الاحد 5 أكتوبر 2014 الحلقة الأولى من برنامجها الجديد "مهاجرون"، الذي أراد القائمون عليه أن يكون "طريقة جديدة في التعامل مع شؤون الهجرة والمهاجرين المغاربيين في بلدان الاستقبال". ويهتم برنامج "مهاجرون" بحسب تقديم مقتضب للبرنامج، بشريحة أوسع من المهاجرين في ربورطاجات مطولة، كاستمرارية أكثر نضجا لموعد "طنجة أمستردام". في العدد الأول انتقل بلال مرميد لفرنسا لينقل صوت الشباب المهاجر هناك. للاطلاع على تسجيل الحلقة اضغط هنا

مهاجرون.. صوت الشباب المغاربي في فرنسا

La 6-ème édition du Salon "Pollutec" mettra le focus sur l'Afrique

La 6-ème édition du Salon "Pollutec" mettra le focus sur l'Afrique

Paris - La 6-ème édition du salon des équipements, technologies et services à l'environnement "Pollutec", prévue du 15 au 18 octobre à Casablanca, mettra le focus sur l'Afrique pour poursuivre le développement des relations d'affaires entre le Maroc et ses voisins sub-sahariens, a affirmé Sylvie Fourn, commissaire du salon. "Le focus sur l'Afrique que nous proposons verra la venue de délégations officielles africaines. Elle viendront trouver des solutions pour répondre aux défis énergétiques et au développement des industries propres et sobres qui se posent à leurs pays et au continent", a-t-elle expliqué dans un entretien publié mercredi sur le site de l'hebdomadaire français "L'Usine Nouvelle". Une dizaine de pays en majorité africains prendront part à cette édition, a-t-elle ajouté, faisant savoir que 350 exposants du monde entier seront à pied d'œuvre. La commissaire du salon a en outre indiqué que le Maroc fait face à de nombreuses obligations en matière environnementale, rappelant qu'il a entrepris en ce sens un vaste programme de mise à niveau et d'investissement dans le secteur de l'eau, de l'assainissement, de la gestion des déchets municipaux et de la mise en place des filières de recyclage. Les visiteurs du Salon cherchent des solutions en termes d'équipements, de technologies et de services adaptés aux besoins des différents pays et répondant au cadre légal national, a-t-elle dit, faisant remarquer que cette manifestation attire de plus en plus de visiteurs africains qui s'intéressent aux sociétés marocaines et internationales. Le Maroc est considéré dans le secteur de l'environnement comme un exemple en Afrique, a relevé la commissaire du Salon, ajoutant que les exposants auront l'occasion de créer de nouveaux partenariats, locaux et internationaux.

La 6-ème édition du Salon "Pollutec" mettra le focus sur l'Afrique

Maha Haddioui termine à une excellente 22e place

Maha Haddioui termine à une excellente 22e place

Les bonnes nouvelles se succèdent pour Maha Haddioui et le golf national. La première golfeuse arabo-musulmane à intégrer le Ladies European Tour (LET) continue ses bonnes performances, en cette fin de saison. Après une 45e place au Ladies Scotland Open et une 37e place au Tenerife Open d'Espagne, où elle a à chaque fois passé le cut, Haddioui a été l'auteure d'une prestation de haut niveau, le week-end dernier, à l'occasion du Ladies Lacoste Open de France. La native d'Agadir a rendu une excellente carte à deux coups au-dessus du par, avec un score total de 282 coups, terminant ainsi à la 22e place du classement final. En réalisant un excellent départ, lors du premier tour, où elle a rendu une excellente carte de 66 coups, Maha Haddioui a impressionné tout le monde avec notamment cinq birdies sur les neuf premiers trous. Une prestation remarquable dans l'un des parcours les plus prestigieux d'Europe, mais aussi l'un des plus difficiles. Une performance qui lui a permis d'atteindre la 2e place au classement général. Haddioui a tempéré ses ardeurs, lors du 2e jour, en terminant le parcours avec 73 coups, après n'avoir réussi qu'un seul birdy et 4 bogeys. Toutefois, malgré cette baisse de régime, la Proette marocaine a brillamment passé le cut, rejoignant ainsi les 56 meilleures golfeuses du tournoi. Vers un accès direct au LET À la troisième journée, Haddioui devait se rattraper de la veille et a été à la hauteur, en rendant une carte à +2, avec 2 birdies et 4 bogeys, assortis de 12 pars. Puis les choses se sont nettement améliorées, puisqu'au soir du 4e et dernier jour, Haddioui terminant avec une carte à +1, au-dessus du par, avec toujours 4 bogeys, mais avec 3 birdies. L'Open de France a finalement été remporté par l'Espagnole Azahara Muñoz, qui a conservé son titre. Le prochain rendez-vous pour Maha Haddioui est l'Open d'Afrique du Sud, prévu dans la ville côtière de San Lameer du 16 au 19 octobre. Si elle s'y distingue, la golfeuse marocaine pourra intégrer la prochaine saison du Ladies European Tour, sans avoir besoin de passer par les cartes d'accès.

Golf, Open de France 2014

Pas de redressement en perspective pour les recettes MRE en 2014

Pas de redressement en perspective pour les recettes MRE en 2014

La crise économique persistante et les taux de chômage élevés en Europe vont continuer d'impacter les envois de fonds des MRE vers le Maroc en 2014. C'est ce que prévoit la Banque mondiale, dans la dernière édition de sa note d'information sur les migrations et le développement, publiée le 6 octobre. Pour rappel, les recettes MRE ont atteint 58,4 milliards de DH, soit environ 7,09 milliards de dollars à fin 2013, selon l'Office des changes. Un montant en léger repli par rapport à leur niveau de 2012 (58,8 milliards). À fin août 2014, ces recettes s'élevaient à un peu plus de 39,54 milliards de DH (-0,1%), toujours selon l'Office. L'Institution de Bretton Woods estime que les effets de la crise en Europe continueront à se faire sentir dans tous les pays d'Afrique du Nord, notamment la Tunisie et l'Algérie, voire toute la région MENA. «Dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, les envois de fonds officiellement comptabilisés ne devraient connaître qu'une croissance modérée de 2,9% cette année pour atteindre 51 milliards de dollars. Ces flux restent d'une très grande volatilité, particulièrement dans les trois principaux pays destinataires : l'Égypte, le Liban et le Maroc. Les transferts vers cette région devraient se renforcer l'année prochaine, avec une croissance de 4% pour atteindre 53 milliards de dollars», soulignent les experts de la Banque mondiale. Globalement, le montant total des transferts des migrants dans le monde (pays à revenu élevé + pays en développement) atteindrait 582 milliards de dollars cette année avant de monter à 608 milliards en 2015. Les envois de fonds officiellement comptabilisés vers les pays en développement devraient, à eux seuls, se situer à 435 milliards de dollars en 2014 soit une hausse de 5% par rapport à 2013, sur fond d'explosion des migrations forcées dues à des conflits. Cette tendance se poursuivrait à moyen terme, pour atteindre environ 454 milliards de dollars en 2015. L'Inde, qui possède le plus important nombre d'émigrés (14 millions de personnes), va se maintenir au premier rang cette année, avec 71 milliards de dollars d'envois de fonds devant la Chine (64 milliards), les Philippines (28 milliards), le Mexique (24 milliards), le Nigeria (21 milliards), l'Égypte (18 milliards), le Pakistan (17 milliards), le Bangladesh (15 milliards), le Viet Nam (11 milliards) et l'Ukraine (9 milliards). «Les envois de fonds restent une source particulièrement importante et stable de capitaux privés pour les pays en développement, où les grandes quantités de devises ainsi introduites contribuent à maintenir l'équilibre de la balance des paiements. En 2013, ils ont largement dépassé les investissements directs étrangers (IDE) vers les pays en développement - à l'exception de la Chine - et ont été trois fois plus élevés que l'aide publique au développement», précise la Banque mondiale. À noter qu'en pourcentage du PIB (2013), les principaux pays destinataires ont été le Tadjikistan (42%), la République kirghize (32%), le Népal (29%), Moldova (25%), Samoa et le Lesotho (24% chacun), l'Arménie et Haïti (21% chacun), la Gambie (20%) et le Libéria (18%). Au Maroc, les envois des MRE représentent quelque 6% du PIB. La note d'information souligne, par ailleurs, que le coût moyen des envois de fonds a poursuivi sa tendance à la baisse au troisième trimestre 2014, pour se situer à 7,9% de la somme envoyée, contre 8,9% un an plus tôt. Cependant, le coût des envois de fonds vers l'Afrique s'est maintenu à un niveau élevé, dépassant 11%. Les transferts vers l'Afrique subsaharienne devraient atteindre 33 milliards de dollars cette année et 34 milliards en 2015. En pourcentage du PIB, c'est au Lesotho, en Gambie, au Liberia, au Sénégal et au Cap-Vert que les envois de fonds des migrants ont le plus grand poids. En pourcentage des réserves de change, c'est au Soudan, au Sénégal, au Togo, au Mali et au Cap-Vert qu'ils sont le plus significatifs.

Étude de la Banque mondiale

SummerLab Casablanca 2014 Un événement pour le partage des compétences

SummerLab Casablanca 2014 Un événement pour le partage des compétences

Pour la troisième année consécutive, la plateforme Open Taqafa organise aux anciens Abattoirs le SummerLab Casablanca, et ce du 8 au 12 octobre. Le SummerLab est une rencontre de créateurs, activistes, étudiants et curieux désirant participer à un environnement propre à l'échange de connaissances. En effet, l'idée d'Open Taqafa est de sensibiliser à l'importance de garantir le libre accès à la culture et l'information. De l'art numérique à l'électronique, en passant par la gestion culturelle, le graffiti, la création de fanzines (Fanatic Magazine), la performance (musicale ou théâtrale) ou encore le recyclage, le SummerLab s'organise autour de groupes de travail thématiques librement constitués. Espace de rencontre par excellence, le SummerLab Casablanca n'est pas un festival. Toute personne intéressée peut proposer ses créations, la participation étant libre et ouverte. À travers cette approche, le SummerLab vise à casser les barrières entre disciplines et approches, entre créateurs et publics dans un cadre favorisant le coworking et les échanges ouverts. Le croisement des disciplines, des savoirs et des approches favorise l'émergence d'opportunités de création et d'apprentissage ouvert. «Casablanca, capitale économique du Maroc, est la plus grande concentration démographique du pays. Nous considérons que le développement de celle-ci se fait au détriment de sa population, d'où la réflexion impulsée autour de "la ville inclusive"», expliquent les organisateurs de l'événement. Le SummerLab Casablanca 2014 tentera donc d'ouvrir des champs de réflexions et d'actions pour passer de la ville exclusive à la ville inclusive, où se génèrent des projets et des biens communs. Le projet adopte depuis sa création une méthodologie précise, se déroulant selon le Flux link (créer un lien), Meet (se rencontrer), Learn (apprendre), Remix (mélanger), Create (créer), et ensuite Share (partager). Les ateliers organisés dans le cadre du SummerLab se focaliseront sur l'apprentissage commun et la production de prototypes ou de documentations autour des thématiques proposées. Lors des cinq jours du SummerLab, qui se dérouleront à la Fabrique culturelle des anciens abattoirs, les participants aborderont par la pratique, par des présentations, et par des rencontres et d'échanges, les sujets organisés en groupes. Il y aura des assemblées générales, des rencontres ouvertes, des workshops, le lancement de projets et des initiatives locales autour de la culture libre, ainsi que la présentation des travaux des équipes participantes. Culture en accès libre: La plateforme Open Taqafa est constituée sous forme de journées annuelles de réflexion autour de la culture et des licences libres. Pendant ces journées, Open Taqafa propose des rencontres ouvertes et des workshops pour promouvoir et lancer des projets et initiatives locales dans ce sens. L'idée des journées Open Taqafa est de lancer le débat sur l'importance de garantir le libre accès à la culture et à l'information en profitant des expériences des différents acteurs, et de créer un réseau en partant des opportunités qu'offre internet pour réaliser des actions concrètes sur le terrain.

SummerLab Casablanca 2014 Un événement pour le partage des compétences

مهندس مغربي بفرنسا يثير إعجاب الكنديين

مهندس مغربي بفرنسا يثير إعجاب الكنديين

تم أخيرا اختيار مقال علمي لمهندس مغربي يدعى يونس بلغيتي، وهو من مغاربة فرنسا، من بين أفضل خمس مقالات في ملتقى عالمي بكندا، حيث يتم نشره في عدد خاص من المجلة الدولية لتكنولوجيا تصنيع السيراميك التطبيقية. وحاز مقال المهندس المغربي المقيم بالديار الفرنسية، على إعجاب المسؤولين عن تنظيم المؤتمر الدولي حول الحراريات، والذي ينعقد كل سنتين في كندا، من أجل المساهمة في التقدم وتبادل المعرفة والتقنيات الصناعية فيما يتعلق الحراريات. ويشارك المهندسون والعلماء والمتخصصون في هذا القطاع المهتمين في علم وإنتاج وتطبيق المواد الحرارية، في تطوير المواد وصياغتها والإنتاج، وهندسة الحراريات للصناعات الحديدية وغير الحديدية للمعادن، فضلا عن معالجة المعادن والزجاج والاسمنت والصناعات البتروكيماوية.

مهندس مغربي بفرنسا يثير إعجاب الكنديين

Start-up DabaDoc remporte le 1er prix du GIST

Start-up DabaDoc remporte le 1er prix du GIST

La compétition qui a eu lieu le 1er octobre 2014 et qui a mis en concurrence des start-ups du Maghreb s'est déroulée en présence de l'Ambassadeur des USA au Maroc. DabaDoc, la start-up marocaine qui permet aux patients de prendre rendez-vous avec le médecin qui leur convient sur Internet, a remporté la 1ère place du concours GIST (Gobal Innovation through Science and Technology), cet organisme américain visant à promouvoir l'entreprenariat et l'innovation dans les pays émergents, en partenariat avec des institutions américaines et le Département d'Etat des Etats-Unis. La compétition a eu lieu le 1er octobre et a mis en concurrence 35 start-ups finalistes du Maghreb s'est déroulée en présence de l'ambassadeur des USA au Maroc, Dwight L. Bush, pour récompenser la start-up au plus grand potentiel de croissance. Notons que DabaDoc compte aujourd'hui plus de 1000 médecins adhérents, des milliers de patients. «Notre objectif est de donner l'opportunité aux médecins de renforcer leur visibilité et de permettre aux patients de prendre rendez-vous avec le médecin qui leur convient, choisi selon plusieurs critères (proximité, formation, spécialité…)», explique la start-up.

Start-up DabaDoc remporte le 1er prix du GIST

"Francfort Book Fair" : Le savoir-faire marocain en Allemagne

"Francfort Book Fair" : Le savoir-faire marocain en Allemagne

Dans le contexte du déploiement des efforts pour la promotion de la culture, le secteur de l'édition marocaine s'expose au 65e Salon «Francfort Book Fair» Dix éditeurs marocains participeront, pour la première fois, à la 65e édition du Salon «Francfort Book Fair», le plus grand rendez-vous mondial du livre et des médias, qui aura lieu du 8 au 12 octobre en Allemagne, indique un communiqué de Maroc Export. Organisée par Maroc Export en collaboration avec le ministère de la Culture, cette première présence du Maroc à ce Salon s'inscrit dans le contexte du déploiement des efforts pour la promotion de la culture marocaine à l'international, notamment le secteur de l'édition, souligne la même source. «Francfort Book Fair» représente une opportunité exceptionnelle pour la filière marocaine du livre lui permettant d'accroître son rayonnement et son positionnement à l'international, relève-t-on. Lors de sa précédente édition, le Salon, étalé sur une superficie de 33.000 m2, avait attiré plus de 275.342 visiteurs en provenance de 102 pays et plus de 7.275 exposants originaires de 76 pays, 631 agents littéraires et 9.300 journalistes et autres représentants de média.

"Francfort Book Fair" : Le savoir-faire marocain en Allemagne

قناة العربية في "مهمة خاصة" حول مغاربة هولندا

قناة العربية في "مهمة خاصة" حول مغاربة هولندا

تبث قناة العربية حلقة من برنامج "مهمة خاصة" عن المغرب تحت عنوان "تواصل الجذور"، ترصد مسارات مهاجرين مغاربة في هولندا. وتقدم الحلقة التي أنجزها الصحافي عادل الزبيري، رفقة المصور بلال الشريف الطريبق، نماذج لمغاربة هولنديين ولهولنديين من أصول مغربية، نجحوا في الاندماج، وفي صناعة أسماء وازنة هولندا سيتم بث الحلقة السبت 4 اكتوبر 2014، على الساعة 19:30 بتوقيت المغرب، بينما سيعاد بثها أيام الاحد والإثنين والجمعة الموالين.

قناة العربية في "مهمة خاصة" حول مغاربة هولندا

كفاءات مغربية في الأندلس تعرض تجربتها الخاصة ونظرتها لأوضاع المهاجرين

كفاءات مغربية في الأندلس تعرض تجربتها الخاصة ونظرتها لأوضاع المهاجرين

استعرضت ثلة من الكفاءات المغربية العاملة في إقليم الأندلس جنوب إسبانيا، مساء أمس الاثنين، مسارها في بلد المهجر ونظرتها لأوضاع المهاجرين انطلاقا من تجاربها الخاصة. وحرص المشاركون في ندوة "التنوع الثقافي ودور الهجرة في مجتمعات الاستقبال" المنظمة على هامش الأسبوع الثقافي المغربي الذي تحتضنه العاصمة الأندلسية إشبيلية من 29 شتنبر الجاري إلى ثالث أكتوبر المقبل، على التأكيد على أن الهجرة تمثل ظاهرة طبيعية. وأوضحوا في هذا الصدد أن الإنسان مهاجر بطبعه، فهو يغادر وطنه من أجل تحصيل العلم والمعرفة أو بحثا عن عمل أو للسياحة والاطلاع على ثقافة الغير، وقد تتحول أهدافه الأولى من الهجرة إلى رغبة في الاستمرار في العيش في بلد المهجر لأسباب متعددة، وقدموا بالمناسبة تجاربهم الناجحة في تخصصاتهم والصعوبات التي تعترض فئة من المهاجرين في الاندماج والعيش الكريم وسط المجتمع المضيف. ويرى الحبيب الشباط، المكلف بمشاريع التعاون مع المغرب في الوكالة الأندلسية للتعاون الدولي، في التبادل الاقتصادي حلا ناجعا لتجاوز الإشكالات المترتبة عن ظاهرة الهجرة، فعبره يمكن التغلب على كل الخلافات المتصلة بهذه الظاهرة. أما الرسام التشكيلي أحمد بن يسف، فكان له رأي مخالف للمدافعين عن الدور الاقتصادي، فهو يعتقد أن التواصل الثقافي هو الحل الأنجع لتجاوز الخلافات التي تثار بشأن الهجرة، إذ يشكل في نظره مظهرا من مظاهر التنوع والغنى الثقافي في البلد المضيف. وقال في هذا الصدد "لولا الإبداع في مختلف الفنون من مسرح وسينما ورسم تشكيلي وشعر لما استطاع أحد منا أن يتحمل عبء الحياة" مبرزا أن "هذه الفنون هي التي تخفف عنا متاعب العيش وتجعل التواصل فيما بين الشعوب أمرا ممكنا، بل من شأنها الإسهام في تصحيح الصورة النمطية للمهاجر لدى الكثيرين وتنمي التعايش بين مختلف الأجناس". وتجدر الإشارة إلى أن فعاليات الأسبوع الثقافي المغربي، الذي تنظمه مؤسسة الثقافات الثلاث لحوض البحر الأبيض المتوسط والوزارة المكلفة بالجالية المغربية المقيمة بالخارج وشؤون الهجرة، ستتواصل بتنظيم ندوتين حول "المغرب، بلد الفرص، الخطوات الأولى للاستثمار" و"تحديات وفرص التعاون بين الضفتين"، فضلا عن عرض لفيلم "كازانيغرا" الحائز على العديد من الجوائز، ومناقشته بحضور مخرجه نور الدين الخماري. كما تنظم خلال هذه التظاهرة مجموعة من الأنشطة الثقافية المتنوعة في مجالات الطبخ والأدب والسياحة والصناعة التقليدية وطائفة من الفنون كفن الخط العربي.

كفاءات مغربية في الأندلس تعرض تجربتها الخاصة ونظرتها لأوضاع المهاجرين

Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement Renforcer l’apport des migrants au développement local

Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement Renforcer l'apport des migrants au développement local

D'une durée de 3 ans, l'ICMD est dotée d'un budget global de 9,5 millions de dollars US et concerne 16 projets dans 8 pays cibles. Mis en œuvre par le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) en partenariat avec l'OIM (l'Organisation Internationale pour les Migrations), le CIF-OIT (Centre international de formation de l'Organisation internationale du Travail), l'ONU Femmes, l'UNHCR (Agence des Nations Unies pour les réfugiés) et le FNUAP (Fonds des Nations unies pour la population), le programme «Initiative conjointe pour la migration et le développement» (ICMD) sera présenté le 10 octobre à Rabat. «D'une durée de 3 ans, «l'initiative conjointe pour la migration et le développement» est dotée d'un budget global de 9,5 millions de dollars US, financé par l'Union Européenne et la Direction du Développement et de la Coopération suisse, et concerne 16 projets dans 8 pays cibles qui sont le Costa Rica, l'Equateur, Le Salvador, le Népal, les Philippines, le Royaume du Maroc, le Sénégal et la Tunisie», expliquent les partenaires. Concrètement, le programme ICMD vise à renforcer des actions exsistantes mises en œuvre par des collectivités locales et des organisations de la société civile qui intègrent la migration dans les enjeux de développement local à la fois dans le territoire d'origine et de destination. En effet, le programme a pour objectifs d'accroître l'impact des initiatives de migrations et développement des collectivités locales en partenariat avec les organisations de la société civile ; mais aussi de renforcer les capacités des administrations locales et de connecter les collectivités locales entre elles et avec d'autres acteurs locaux pour faciliter le dialogue et les partenariats.

Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement Renforcer l'apport des migrants au développement local

Nos réseaux de compétences

google map api v3 test 10

Demandeurs de compétences Demandeurs de compétences

Derniers inscrits Derniers inscrits

Affichage de 3 résultat(s).
76 CVs dans la CVthèque
967 Compétences marocaines inscrites